Haïti-Crise Politique : Le Collectif Défenseurs Plus prône un dialogue franc et sincère 

Le Judiciaire
Typographie

 

 

« Les deux prochaines années seront plus hypothéquées s'il n'y a pas un dialogue franc et sincère entre les acteurs », a fait savoir Me Jemps Deralus, Responsable des Affaires Juridiques au Collectif Défenseurs Plus.

 

Le dialogue, de l’avis du Juriste, est une condition Sine Qua Non pour le redressement  de la situation politique difficile du pays  depuis environ deux (2) ans.

 

Intervenant à l’émission radiophonique hebdomadaire Top Haïti diffusée tous les samedis matins entre 8h et 10h sur les ondes du 104.7 FM et sur radio Top Haïti (Zeno Radio) en son édition du samedi 8 février 2020 dernier, le militant de droits humains dit croire que des sacrifices énormes doivent être consentis de part et d’autres par les acteurs au bénéfice du pays.

 

L’organisation de défense des droits humains dit craindre le pire dans les prochains jours si l’on ne parvient pas à résoudre la crise endémique qui gangrène le pays. Le Collectif Défenseurs Plus peint un tableau accablant des trois années de Jovenel Moise au pouvoir. « La détérioration de la situation relative aux droits humains s’est accélérée dans le pays durant le mandat du Président Jovenel Moise », a déclaré Me Jemps Deralus.

 

Les massacres enregistrés dans des quartiers défavorisés à Port-au-Prince, l’état de délabrement du système judiciaire et la corruption caractérisée constituent le nœud de ce décryptage des années de Jovenel Moise.

 

Godson LUBRUN
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages