Le CSPJ invite Jovenel Moise  à tenir compte de l’intérêt national

Le Judiciaire
Typographie

 

 

Dans une note sur la conjoncture, le pouvoir judiciaire représenté par le conseil supérieur du pouvoir judiciaire CSPJ déplore le climat d’agitation sociale sévissant depuis plusieurs mois dans le pays. Le mécontentement, aujourd’hui généralisé, se traduit par des manifestations  récurrentes entraînant de lourdes pertes en vies humaines, des blessés et des dégâts matériels considérables.

Le CSPJ dit noter que la lutte contre la corruption est le principal motif qui anime ces principales mobilisations sociales. "La persistance du climat d’agitation sociopolitique peut mettre en péril la souveraineté et les acquis démocratiques ", a souligné le CSPJ dans cette note  se référant aux articles 59 et 60 de la constitution faisant du pouvoir judiciaire Co-dépositaire de la souveraineté nationale.

Le président Jovenel Moise, selon le CSPJ, en tant que garant de la bonne marche des institutions se doit de faire une analyse profonde de la situation et de tirer les  conclusions qui  s’imposent dans l’intérêt supérieur de  la  nation.

En guise de rappel, le CSPJ fait savoir qu’une solution durable à la présente crise passera obligatoirement par l’avènement d’un nouvel ordre morale et de justice pour prévenir et sanctionner la corruption dans toutes ses dimensions.

 

 

Godson LUBRUN