Réforme constitutionnelle : Haïti sollicite l’accompagnement technique de l’OIF

L'executif
Typographie

 

 

L’annonce a été faite ce mardi 24 novembre 2020 par le Ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, Claude Joseph auprès des Etats-Membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) participant à la 37e Conférence Ministérielle de ladite organisation. « J’ai sollicité à cet effet le soutien en expertise de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en vue de nous accompagner techniquement dans le travail visant à doter le pays d’une nouvelle Constitution », affirme le Chancelier haïtien.

 

Par ailleurs, Claude Joseph a également déclaré que la 37e Conférence Ministérielle de la Francophonie a reçu aujourd’hui avec intérêt les propositions du Gouvernement haïtien face aux « blocages et dysfonctionnements institutionnels persistants en Haïti ».

 

Notons que la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) fait partie des trois instances consacrées par la Charte de la Francophonie (article 2) avec  le Sommet et le Conseil permanent de la Francophonie (CPF). La CMF assure la continuité politique du Sommet de la Francophonie.

 

Sur la réforme constitutionnelle, la commission en charge avait informé qu’elle se met déjà au travail pour arriver au résultat escompté, le lundi 23 novembre 2020.

 

« Le Comité Consultatif Indépendant pour l'Élaboration du Projet de la Nouvelle Constitution travaille sans relâche, depuis son installation, et a adopté les marches à suivre ainsi que les procédures devant aboutir à l’élaboration et la soumission à la nation du projet de la nouvelle Constitution », lit-on dans le communiqué y relatif rendu public par le CCI.

 

 

Godson LUBRUN
 
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages