Mise en accusation de Jovenel Moise : Tensions dans les parages du parlement

Le Parlement
Typographie

 

Un groupe de militants de l’opposition met la pression dans les parages du parlement haïtien, ce lundi 12 août 2019 vers les 3h de l’après-midi  alors que la reprise de la séance de mise en continuation sur la demande de mise en accusation du président de la République, Jovenel Moise devrait incessamment avoir lieu, a appris Haïti Press Network (HPN).

 

Les agents de plusieurs unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti (PNH) ont du faire usage de gaz lacrymogènes et de balles réelles pour disperser les protestataires selon des stations de radios de la capitale haïtienne.

 

En nombre plus important cette fois, ce groupe de militants depuis la première séance avait érigé leurs tentes aux abords du parlement dans le but de maintenir la pression pour forcer les députés du groupe majoritaire à voter la motion de mettre en accusation du président de la République Jovenel Moise.

 

Au moment de la rédaction de cet article, l’agence de presse HPN est en mesure de confirmer la présence d’une quarantaine de députés sur place dans la chambre des députés. Ainsi, le quorum pour maintenir la séance n’est pas encore réuni pour de la reprise de cette séance de mise en accusation terminée en queue de poisson le mercredi 7 août 2019.

 

Godson LUBRUN