Dernieres Nouvelles

Lors de la conférence donnée en milieu d’après-midi du dimanche 29 janvier, L’OCID se dit satisfait des opérations électorales pour les collectivités territoriales et le second tour du tiers du sénat. Malgré le faible taux de participation des électeurs  constaté, depuis le début du scrutin,  Rosny Desroches déclare que l’Observatoire citoyen pour l’institutionnalisation de la Démocratie est en mesure « d’affirmer que le scrutin a globalement débuté dans des conditions sécuritaires et organisationnelles acceptables ».

Lire la suite...

Le ministre français des affaires étrangères et du développement international, M. Jean-Marc AYRAULT, a   félicité  chaleureusement M. Jovenel Moïse, dont l'élection à la présidence de la République d'Haïti a été  confirmée au terme d'un processus électoral démocratique.

Lire la suite...

La confirmation de l’élection de Jovenel Moise comme le 58e  président de la République, le 3 janvier par le CEP, est saluée par de nombreux pays amis. Dans des notes distinctes, ces différents pays ont tenu à féliciter le candidat du PHTK,  sorti victorieux de la présidentielle  du 20 novembre dernier.

Lire la suite...

Depuis le mardi 29 novembre après la publication des résultats partiels de l’élection présidentielle, des partisans et sympathisants du parti politique FANMI LAVALAS, encouragés par des candidats perdants, gagnent violemment les rues de Port-au-Prince pour protester contre le verdict des urnes. Les manifestants n’arrêtent pas sur leur chemin, de violenter, de brûler des pneus, de casser des parebrises, de saccager les façades en vitre des maisons de commerce et de menacer de mort des journalistes, en attendant le pire, constate Haiti Press Network. 

Lire la suite...

La chambre des députés a décidé de renvoyer le projet de loi de finances 2018-2019 texte à l’exécutif, après son analyse par la commission permanente finances et budget de cette branche du Parlement. Un acte posé à l’unanimité par les députés, pro-gouvernementaux et opposants, qui estiment que le projet de loi de finances 18/19, chiffré à 172, 8 milliards de gourdes ne répond pas aux exigences de l’heure.

Lire la suite...

L'ancien Ministre de l'intérieur Réginald Delva est inculpé dans l'affaire de la cargaison  d'armes illégalement et de munitions découverte au port de St marc en 2016. Reginald Delva est accusé de complicité dans cette affaire selon l'instruction menée par le juge d'instruction de St marc Dieunel Luméran.

Ce dossier qui a déjà provoqué l'arrestation de l'ancien Directeur général de la Police nationale Godson Orelus devrait prendre une étape. 

 

A l’issue d’une longue séance, les députés ont ratifié, ce mardi 21 mars, la déclaration de politique générale de Jack Guy Lafontant, faisant ainsi de ce dernier le nouveau chef du gouvernement. Désormais, deux novices en politique, Jovenel Moïse et Jack Guy Lafontant, sont aux commandes.

Lire la suite...


A l’issue d’une séance plénière, tenue, le mardi 9 août, la chambre des députés a voté le budget rectificatif 2015-2016, chiffré à 109,7 milliards de gourdes.

Lire la suite...

Le président du parti politique "Patryòt Rasanble pou Sove Lakay" (Parasol) qualifie de partisan et incomplet le rapport sur la gestion des fonds de Petro Caribe soumis au président du Sénat, vendredi dernier, par la Commission de suivi et d'approfondissement de l'enquête, ayant à sa tête, le sénateur du Nord-Ouest, Evalière Beauplan.

Lire la suite...

Le plan d’urgence suite aux inondations dans la région du Sud, la préparation le 1er mai de la caravane de développement dans le Bas-Artibonite, la fête de l’Agriculture et du Travail, la fête du drapeau et de l’université le 18 mai prochain, l’arrêté du 29 mars 2017 relatif au train de vie de  l’Etat ont été les différents points abordés lors du deuxième Conseil du gouvernement présidé par le Premier ministre Jack Guy Lafontant, mercredi.

Lire la suite...

A travers une lettre ouverte adressée au président de la République, Jovenel Moïse, le Comité d’appui à la participation politique des femmes se positionne par rapport à des questions d’actualité et d’intérêt public dont la configuration du nouveau gouvernement, la consolidation du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF), etc. Lire intégralement la correspondance ci-dessous.  

Lire la suite...

Le Président de la République, M. Jocelerme Privert, a participé au 5e sommet de la Communauté Latino-américains et de la Caraïbes (CELAC), tenu à Punta Cana( République Dominicaine) du 21 au 25 janvier 2017. Le Chef de l’Etat haïtien a profité pour solliciter le soutien du CELAC dans le  développement économique et social du pays.

Lire la suite...

 

 

 

 

 

Suite à la libération de l'ancien Député des Cayes et de l'Ile-à-Vache, Jean Fénel Thanis, le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Me Lucmanne Délile a mis en disponibilité sans solde, le Magistrat Wilner Eliassaint, Substitut du Commissaire du Gouvernement parquet près le tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets, en attendant les résultats de l'enquête enclenchée autour de son implication présumée dans les faits de corruption liée à cette libération.

 

 

 

Également, les sanctions du Ministre de la Justice concernent Sary Romain Commis Parquet au tribunal de Première Instance de la Croix-des-Bouquets. 

 

 

 

Réagissant à cette libération spectaculaire, le défenseur de droits humains, Me Maitre Gédéon Jean, a qualifié de scandaleuse, cette libération qui, selon lui, a été faite en dehors de la loi.

 

 

 

Jean Fénel Thanis a été arrêté en mars 2019 à Ganthier en possession de plus de 400 kilogrammes de marijuana. Les faits de trafic illicite et de détention de stupéfiants lui sont reprochés.

 

 

 

 

Onondieu Louis, représentant du Nord-Ouest au Sénat de la République, dont le nom est cité dans une enquête judiciaire pour blanchiment et détournement de fonds public a été blanchi par le juge Osner Petit-Papa.

 

 

 

Dans une ordonnance en circulation, Onondieu Louis, Jimmy Fervil, Anel Nelson et André Auguste cités dans cette affaire bénéficient tous de cette décision du Juge leur attribuant un non-lieu aux faits qui leur sont reprochés.

 

 

 

La Fondasyon Je Klere (FJKL) citant la conclusion du rapport d’enquête du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE) avait épinglé le Sénateur et d’autres individus dans une affaire de corruption. Selon le FJKL, la conclusion du rapport du BAFE avait été  ainsi libellée: « Il parait tout à fait évident, Honorable Magistrat, que le sénateur Onondieu LOUIS dont le nom a été cité par les interpelles lors de leurs auditions et les nommés Marie Myrlande Georges identifiée fiscalement au numéro 004-155-475-8, Ysmik CHOUTE, identifié fiscalement au numéro 004-019-400-3, Jimmy FERVIL identifié nationalement au numéro 01-01-99-1976-07-00891 et consorts soient liés par une vaste opération de détournement de fonds Publics, de blanchiment des avoirs, d’enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs, lesquelles infractions devront faire l’objet d’enquête approfondie sur certains points d’ombres”, a souligné le FJKL.

 

L’ordonnance de non-lieu du Juge Osner Petit-Papa à l’endroit du Sénateur Onondieu Louis et ses coéquipiers, selon plus d’un, se révèle un autre scandale dans la justice haïtienne vilipendée depuis des lustres.

 

 

 

 



L’état haïtien a repris vendredi le contrôle des sites et centrales électriques gérés par les entreprises Vorbe et fils donnant (SOGENER) suite à une ordonnance du Doyen du Tribunal de Première Instance, a constaté Haiti Press Network.

 

L’opération a été conduite par le Juge de Paix de Cité Soleil accompagné d'un huissier et des agents de l’Unité départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) de la Police Nationale d’Haïti. Les centrales électriques publiques Varreux 1 et Varreux 2 ont été  construites avec les fonds du trésor Public

Cette mesure de l’État haïtien à travers le Ministère de la Justice intervient suite à l’absence constatée des dirigeants de la SOGENER et d’autres personnalités convoquées au Parquet le vendredi 22 novembre 2019.

Invités au parquet de Port-au-Prince, le jeudi 21 novembre 2019, Jean-Marie Vorbe, Dimitri Vorbe, Elizabeth Delatour, Serge Raphaël, Roger Lefèvre du Conseil d'administration de Sogener et  Frantz Verella et Daniel Dorsainvil, deux anciens ministres, ont brillé par leur absence. Ils devraient répondre aux accusations de surfacturation, faux et usages de faux mentionnés dans la lettre de convocation datée du 14 Novembre 2019.

 


Dans une requête adressée au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince Ad Intérim (A.I), Me Jacques Lafontant, les avocats de la compagnie SOGENER notamment Martine Chevalier, Monferrier Dorval et Guy Lochard ont établi un argumentaire juridique déclarant illégal la plainte déposée par l’Etat Haïtien ainsi que les agissements du parquet de Port-au-Prince dans ce dossier.

 

C'est l'unité de lutte contre la corruption(ULCC) qui a fait la demande près du tribunal de première instance dans l'affaire des Kits scolaires qui avait provoqué cet énorme scandale impliquant l'entourage du président de la république.

L'ancien ministre des affaires sociales Roosevelt Bellevue et huit(8) autres fonctionnaires doivent être mis en examen dans cette affaire selon les recommandations de l'ULCC. Roosevelt Bellevue qui avait perdu son poste ministériel en 2017 fait office de représentant D'Haïti auprès de l'organisation mondiale du commerce(OMC).

M. Bellevue est accusé d'association de malfaiteur, de surfacturation contre l'Etat et de passation illégale de marchés publics. Le commissaire du gouvernement ne devrait pas tarder à répondre aux recommandations de l'ULCC selon les informations circulant dans les couloirs du tribunal de Première instance de Port au Prince.

Les accusations font croire que les kits scolaires, d`une valeur de 17$ us ont été facturés à 36$ entraînant une perte énorme pour l`Etat vu que le nombre de kits fabriqués s`élève à 50 000 unités. Le nom de Aviol Fleurant ainsi que celui de Martine Moise, respectivement ancien ministre de la Planification et Première Dame de la République, étaient cités dans cette affaire de corruption.

 Le président Jovenel Moise pour prouver sa velléité à venir à bout de la corruption dans l’administration publique, avait promis sous peu un rapport d’enquête devant venir fixer les responsabilités sur un gros détournement de fonds du trésor public, lors d’achat de matériels scolaires, en août 2017 dernier.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages