Les autorités dominicaines se montrent préoccupées par rapport à la crise à laquelle fait face Haïti depuis quelques temps. Une situation chaotique causée par la pénurie d’essence constatée sur le marché local. Par mesure de précaution, les autorités dominicaines décident de fermer temporairement sa frontière avec Haïti. 

Lire la suite...

 
Un ressortissant haïtien, Dave Dorival, a été tué et un autre, Daniel Jean, blessé ce mardi après-midi, dans l’effondrement d'un bâtiment en construction dans la ville dominicaine de Santiago. La Police a immédiatement ouvert une enquête pour établir les circonstances et les causes de l'accident. la thèse des averses qui s'abattent sur la ville est la principale cause retenue pour le moment.
 
Trois personnes  ont péri dans ce drame. L’une des deux autres victimes, Joan Manuel Cruz Rivera, étant de nationalité dominicaine. L’identité de la 3e n’a pas encore été révélée.
 
Les recherches se poursuivaient dans la perspective de trouver trois autres personnes portées disparues et dont la nationalité n’a pas été communiquée.
 
DO
 
 

La première phase de la Centrale éolienne  Agua Clara Windfarm Montecristi, au nord de la République dominicaine, a été inaugurée mardi par les autorités du pays. Elle fournit 50 megawatts au système électrique national Interconnecté (SENI). Elle devrait  170 Megawatts lorsque les phases suivantes auront terminé.

Lire la suite...

 Deux des trois enfants du président haïtien Jovenel Moise ont quitté le pays pour se rendre par la frontière en République Dominicaine, a appris Haiti Press Network d’une source institutionnelle à Santo-Domingo.

 Le fils ainé du président serait arrivé le premier, avait annoncé en fin de semaine dernière le journal Linstin Diario, Il était arrivé en véhicule officielle sous forte protection de la police haïtienne et a été pris en charge par des officiels dominicains.

 L’unique fille du président serait, quant à elle, arrivée dimanche accompagnée de la Première Dame Martine Moise, a-t-on appris auprès du département dominicain de l’investigation (DNI). Madame Moise ne serait pas restée en république dominicaine, elle aurait regagné Port-au-Prince.

 Haiti Press Network n’a pu savoir les raisons qui ont poussé le couple présidentiel à faire voyager ses enfants en République Dominicaine. On ignore également s’ils sont reçus en tant que réfugiés politiques.

 La décision de faire voyager les deux enfants est prise dans une situation de crise politique aigue où depuis deux semaines environ le pays est paralysé par des manifestations et des grèves pour exiger le départ du président Jovenel Moise.

 

 

Les autorités de la migration dominicaine continuent avec les opérations de rapatriement massif  à la frontière haïtiano-dominicaine. Au cours des trois premiers mois de l’année 2019, 23941 cas de rapatriement et 265 retournés spontanés ont été recensés par le GARR au niveau des points frontaliers officiels et non officiels. Des mineurs non accompagnés n’ont pas non plus été épargnés. Soixante-dix-neuf (79) ont été enregistrés à Malpasse (Ouest) et dans des points non officiels de la commune de Ferrier (Nord-est)

Lire la suite...

Un agriculteur de 33 ans connu sous le nom d’Athis Charles a été tué par balle d’un militaire dominicain dans l’après-midi du 25 février 2019. L’incident regrettable est survenu au moment où la victime, père de trois enfants, se trouvait à ‘’Pasoufena’’,  une localité dominicaine de Pédernales,  a-t-on appris du GARR.

Lire la suite...

Six Haïtiens sont blessés par balles samedi tirées par des militaires dominicains dans un incident survenu sur la frontière de Belladère lorsque des membres de l'armée dominicaine ont ouvert le feu sur des civils haïtiens suite à une altercation au niveau du poste frontalier entre les deux pays, a appris Haiti Press Network.

Le président haitien Jovenel Moise a dénoncé une violation du territoire national dans un tweet en réaction à l'incident. "Je déplore les incidents survenus sur la frontière à Belladère, suite à une violation territoriale, au cours desquels des compatriotes ont été blessés. Les autorités sont instruites de prendre les mesures appropriées pour le respect de l’intégrité territoriale de la Rép. d’Haiti.", lit-on dans ce tweet.

Dimanche le gouvernement a dépêché une importante délégation à Belladère conduite par le Premier ministre démissionnaire Jack Guy Lafontant. Des ministres du gouvernement sortant dont ceux de la justice, de l'intérieur, des Affaires étrangères et de la communication faisaient partie de la délégation. Avec des membres du haut état major de la PNH, les autorités haïtiennes se sont renseigné sur les incidents tandis que les blessés ont été enseignés à l’hôpital de Mirebalais. Il n'y a pas eu de décès dans les incidents qui ont fait six blessés par balles.

HPN

Plus d'articles...

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages