Haïti-Insécurité-Crise de carburant: Les bandits de Martissant auraient intercepté au moins deux camions tankers de gaz

Economie
Typographie

Si la police fait profil bas face à la détérioration de la situation sécuritaire du pays, les bandits armés de partout notamment de Martissant ne chôment pas. Selon une source généralement bien informée, les hommes illégalement armés de Martissant auraient détourné, ce jeudi matin 7 octobre 2021, au moins deux camions tankers de produits pétroliers sur le tronçon du quartier sensible de Martissant, a appris Haiti Press Network.

Le secteur privé des affaires qui a le contrôle des produits pétroliers dans le pays, se montre de plus en plus réticent à vouloir en distribuer dans les pompes à essence. Alors que, de nombreuses personnes continuent de faire la queue dans quelques rares pompes ouvertes pour trouver quelques gouttes.

Cette situation d’insécurité à laquelle font également face les patrons de ce secteur, tend à compliquer davantage la rareté de carburant si l’État, jugent de nombreux citoyens, ne prend pas ses responsabilités. Question de mettre les bandits armés hors d’état de nuire, afin de garantir un minimum de sécurité dans le pays, notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

En attendant, le calvaire se poursuit dans les pompes et dans la rue pour pêcher quelques gouttes de gazoline et/ou de diesel. Les prix des courses sont révisés à la hausse par les chauffeurs du transport public et les gens qui vont et reviennent de leurs activités, particulièrement les élèves, peinent au quotidien à trouver une ligne pour se rendre au boulot, à l\'école et rentrer à la maison.

Alix Laroche

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .