Crise-Insécurité :Impossibilité d’approvisionnement des pompes en essence, le patronat sollicite une rencontre d’urgence avec Ariel Henry

Economie
Typographie

 

Les associations patronales signataires de la présente ne peuvent que constater leur désarroi face à la dégradation de la situation et à leur impuissance face à la demande à l’aide constante de leurs membres et des différents regroupements associatifs du pays, expriment d’emblée les patrons dans cette correspondance adressée au Premier Ministre Ariel Henry.

 

« Nous faisons appel à votre disponibilité afin d’organiser une rencontre dans les meilleurs délais pour discuter des problèmes liés à l’approvisionnement des produits pétroliers stratégiques, affectant tous les secteurs de la vie nationale, sans exceptions », lit-on dans la note.

 

Le patronat tient à rappeler que la situation actuelle, qui ne peut être caractérisée que comme catastrophique, s’aggrave chaque jour. « Le cours naturel des choses nous emmènera vers une catastrophe économique et social sans précédent. Nous nous devons de tirer la sonnette d’alarme, de partager avec vous la réalité du secteur les prévisions sombres et conséquences  qui nous attendent tous, mais aussi certaines pistes de solutions , afin que votre Gouvernement puissent faire les choix appropries en connaissance de cause », précisent les associations patronales signataires de la correspondance au PM Henry.

 

Wilhelm Lemke, Président de l’Association des Industries d’Haiti (ADIH), Laurent St-Cyr, Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de l’Ouest (CCIO) et Jean-Philippe Boisson Président de l’Amcham Haiti sont les principaux signataires de cette lettre.

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .