La Banque mondiale approuve 75 millions de dollars pour soutenir la création d\\\'emplois en Haïti

Economie
Typographie

Selon un communiqué en provenance de Washington acheminé à la rédaction de HPN en date du mardi 28 septembre 2021, le Conseil d\\\'administration de la Banque mondiale a approuvé à la même date un don de 75 millions de dollars américains de l\\\'Association internationale de développement (IDA) pour le Projet Emplois dans le secteur privé et transformation économique (PSJET) en Haïti.

D’après le communiqué, ce projet vise à contribuer à la demande de travail en soutenant les micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Les principaux résultats attendus dans le cadre de ce projet incluent un accompagnement fourni à 4 000 entreprises, une résilience accrue de 51 000 emplois et la création d\\\'environ 10 000 emplois.

« Haïti, cite le communiqué, a connu un cycle de faible croissance et de réduction de la pauvreté limitée en raison de fréquentes contractions économiques. La pandémie liée au COVID-19 a aggravé une situation déjà difficile », a souligné  Laurent Msellati, responsable des opérations de la Banque mondiale en Haïti. 

La Banque mondiale croit que ce don contribuera à stimuler la croissance du secteur privé haïtien, en mettant l\\\'accent sur les entreprises dirigées par des femmes. L\\\'objectif principal de ce projet est de créer des emplois en améliorant l\\\'accès des MPME aux services de financement et de développement commercial.

« Encourager la croissance de ces petites entreprises haïtiennes est essentiel pour aider le pays à sortir du piège de la pauvreté dans lequel il se trouve, à endiguer la violence et à créer un avenir plus positif pour le peuple haïtien », a déclaré M. Msellati.

Ces dernières années, le secteur privé a été touché par des crises socio-politiques successives. La pandémie du COVID-19 et le tremblement de terre du 14 août 2021 ont exacerbé l\\\'environnement des affaires déjà difficile. Le Projet Emplois dans le secteur privé et transformation économique améliorera la capacité de croissance des micros, petites et moyennes entreprises viables, contribuera à la diversification économique et renforcera la résilience du secteur économique face au changement climatique et aux chocs générés par les aléas naturels, peut-on lire dans le communiqué.

« En se concentrant sur l\\\'emploi dans le secteur privé et la transformation économique, le projet s\\\'inscrit dans le cadre du plan de relance économique post-COVID-19 qui vise à donner une forte impulsion à la croissance et à la création d\\\'emplois sur la période 2020-2023 », a déclaré pour sa part Michel Patrick Boisvert, ministre Haïtien de l’Économie et des Finances.

Selon le grand argentier de la République, au démarrage du projet, une attention particulière sera accordée aux micros, petites et moyennes entreprises dans les zones affectées par le séisme en vue de leur permettre de bénéficier plus rapidement d’un accès amélioré à des financements et à des services d’accompagnement.

Le projet devra contribuer à la reprise économique et à la création d’emplois durables et résilients. Il soutiendra également la résilience et la croissance des chaînes de valeur, grâce à l\\\'amélioration des services de développement des entreprises et un meilleur accès aux ressources financières, conclut le communiqué.

AL/HPN   

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .