Haïti-Economie : Affichage des prix en gourde, le Gouvernement durcit le ton

Economie
Typographie

 

Dans un décret publié le 30 Novembre 2020, les autorités prévoient de sanctionner les contrevenants aux dispositions d'affichage des prix  en gourde d'une peine d'emprisonnement entre 2 et 24 mois et d'une amende de 5 à 10 millions de gourdes représentant supposément les 30% des revenus gagnés pendant l’année de commission de l'infraction. Le Ministre du Commerce et de l'Industrie, Jonas Coffy, a révélé ces informations en conférence de presse mercredi.

 

Alors que les commerçants trouvent un moyen de contourner les mesures prises en vue de non seulement libeller les prix en gourde mais aussi de convertir au taux du jour la valeur marchande des produits affichés antérieurement en dollar, le Gouvernement envisage également de procéder à des vérifications systématiques  à la suite des plaintes que porteront les consommateurs victimes des méthodes fallacieuses, a-t-il souligné.

 

Le décret fixant les règles relatives à l’obligation d’affichage des prix, au paiement en gourde et à la part des marges bénéficiaires dans la détermination des prix, vient renforcer les précédentes dispositions notamment les sanctions, affirme le Ministre Coffy qui précise également que les récidivistes peuvent encourir le double de la peine privative de liberté et le triple de celle d’amende.

 

Parallèlement, il a aussi fait savoir qu’aucune entreprise ne doit réaliser une marge bénéficiaire sur les produits de grandes consommations dépassant les 15% du prix de revient.

 

 

Marvens Pierre 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages