Haïti-Economie : Affichage des prix en gourdes, le MCI déploie des superviseurs

Economie
Typographie

 

 

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie (MCI) a déployé jeudi une quarantaine de superviseurs dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince afin de vérifier si les magasins avaient respecté les récentes mesures prises pour libeller le prix des produits en monnaie nationale. Selon le Ministre Jonas Coffy, les superviseurs auront à dresser des procès-verbaux, après vérifications, afin que le Ministère puisse sanctionner les contrevenants.

 

Moins de 72 heures après l’expiration de l’ultimatum accordé aux commerçants, des superviseurs sont autorisés à enquêter dans les différentes maisons de commerce de la capitale afin de vérifier si les prix affichés sont conformes aux directives données par les autorités.

 

« Les rapports serviront non seulement à guider le MCI pour les suites légales mais aussi permettront au Ministère d’avoir des données fiables afin de combattre l’inflation », a déclaré le Ministre du Commerce, Jonas Coffy.

 

Les échanges commerciaux se font majoritairement en dollar. Et cette pratique s’est répandue partout dans le pays. Pour Jonas Coffy, la nécessité de déployer le premier groupe de superviseurs dans la capitale se justifie par l’importance des transactions en dollar dans cette zone. Par ailleurs, le titulaire du MCI a également annoncé que des cohortes seront déployées incessamment dans les villes de province.

 

Conformément à l’arrêté du 19 septembre 2018, les maisons de commerce ont l’obligation de libeller le prix des marchandises en monnaie nationale. En cas de contravention, des sanctions allant du retrait de la carte d’identité professionnelle à la suppression du nom commercial dans le registre du Ministère sont prévues par les autorités concernées, a-t-il rappelé.



Marvens Pierre

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages