Haïti-Coronavirus : la Banque centrale (BRH) prend des mesures d’assouplissements financiers

Economie
Typographie

 

 

 

 

 

Dans un communiqué le vendredi, le gouverneur de la BRH Jean Baden Dubois, a annoncé un train de mesures dites d’assouplissement pour faire face à la crise économique causée par la pandémie de Covid-19. Ces mesures concernent les banques, les sociétés financières de développement, les sociétés de cartes de crédit et les sociétés de crédit-bail.

 

 

 

La Banque Centrale en a profité pour demandes à toutes ces institutions financières de respecter les mesures suivantes relatives aux prêts commerciaux, au logement et à la consommation.

 

 

 

Les mesures de la BRH commencent par un moratoire de 3 mois sur tous les prêts. Les institutions financières sont tenues d'accorder un moratoire de trois (3) mois, à compter du 1er avril au 30 juin 2020 à tout débiteur du système qui souhaite en bénéficier. Au cours de cette période, seulement le paiement des intérêts sur les créances sera exigé.

 

 

 

En guise de restructuration et provisionnement, la BRH dans indique que d'un commun accord avec leurs clients, les institutions financières peuvent procéder à la redéfinition des modalités d'un prêt lorsque la situation financière des clients se détériore.

 

Comme autres mesures prises par la Banque de la République d’Haïti pendant la période du moratoire, il est à souligner que toutes les créances sont exonérées de frais de retard y compris celles sur les cartes de crédit ; les réalisations de garanties sur les prêts hypothécaires sont suspendues et les transmissions des données au Bureau d'Information sur le Crédit (BIC) sont suspendues pour les mois de mars, avril, mai et juin 2020.

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages