Deux jeunes économistes haïtiens proposent un plan de redressement de l’économie haïtienne

Economie
Typographie
 
Olivier Junior DASNY, Économiste et spécialiste en développement des entreprises et Sadais Jeannite Economiste et Spécialiste en Développement du Tourisme ont répondu, le samedi 4 mai 2019, à l’émission TOP HAITI diffusée tous les samedis matins 8h-10h sur les ondes de la Radio D’S FM 104.7 (sur tunein Radio D’S et sur impartialnews.info) à la question de sortir Haïti de la misère abjecte.
 
La réforme de l’administration publique haïtienne, le renforcement de la lutte visant l’éradication de la corruption dans la société haïtienne, le développement de l’industrie locale  sont mis en avant par Sadais Jeannite et Olivier Junior Dasny pour redresser la barre de l’économie haïtienne en péril.
 
L’administration haïtienne doit être une administration de service, selon Olivier Junior Dasny. Sans une refonte totale de l’administration publique, un autre management axé sur un encadrement des ressources humaines et la création de pôles à partir de l’orientation de politiques budgétaires, d’investissements clairement définis, le développement ne sera qu’un leurre de l’avis du Spécialiste en Administration.
 
Le Bien-être d’une économie dépend des politiques à qui reviennent  les décisions stratégiques a fait savoir Sadais Jeannite. Ce dernier prône une meilleure insertion de notre économie dans l’économie mondiale avec la suspension d’importer des biens que l’on peut produire dans le pays ayant une incidence sur la dévaluation de la gourde face au dollar américain.
 
L’économie de marché critiquée par plus d’un, dans le cas d’Haïti, doit être perfectionné souligne Sadais Jeannite réfutant toute thèse visant à faire la promotion d’un changement de système économique.
 
Sadais Jeannite croit que la situation de la misère ne résulte pas du choix du système économique. Au contraire, selon l’intervenant de TOP Haïti du samedi 4 mai 2019, l’économie de marché peut aider dans la création de  richesse en produisant des biens et services.
 
Olivier Junior Dasny analysant l’impact de l’aide internationale accordée à Haïti y voit une catastrophe à nulle autre pareille. “L’aide internationale ne peut servir au développement  d’Haïti“, a-t-il déclaré.
 
Les économistes invités de TOP HAITI ont rappelé que sans de véritables réformes profondes la misère ne fera que s’accroître. Seuls des pas bien faits nous aideront à nous démarquer du gouffre ont fait comprendre Sadais Jeannite et Olivier Junior Dasny.
Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages