Après le MSPP, c’est au tour du Dr Jean William Pape d’attirer l’attention sur la remontée des cas contamination de coronavirus dans le pays durant ces dernières semaines. 

 

Sans parler de deuxième vague, M. Pape encourage la population à redoubler de vigilance en respectant les gestes barrières, notamment le port du masque obligatoire et la distanciation sociale.

 

Rappelant que nos frontières sont ouvertes aux voyageurs, le spécialiste en maladie infectieuse précise qu’il y aura sans doute des cas isolés.

 

« Ma plus grande crainte reste les "variants" qui se propagent dans le monde », déclare le Dr. Pape.

 

Il prévient que les nouveaux variants risquent de frapper fort s’ils arrivent à s’introduire en Haïti. Selon des informations disponibles, ces virus sont présents en République dominicaine. Fort de cette réalité, le responsable des Centres GESKHIO se dit favorable à la vaccination en Haïti à travers le programme COVAX de l’ONU.

 

 

 
 
Le ministère dominicain de la Santé publique (MSP) a signalé dimanche, 948  nouveaux cas et 9 décès rapportés au cours des dernières 24 heures. Selon le bulletin # 416, 8 946 échantillons ont été traités, dont 8079 correspondent à des tests PCR, tandis qu'environ 867 sont des tests antigéniques.
 
 
De même, le taux de personnes infectées quotidiennement est de  14,07% tandis que celui des quatre dernières semaines est plongé à 11,49%. 629 patients sont hospitalisés, occupant 27% des 2354 lits destinés aux patients Covid-19, a appris l'Agence en ligne HPN.
 
Dans les unités de soins intensifs, il y a 228 patients, pour 46% des 496 lits du système. Alors que 36% des personnes touchées ont des ventilateurs. L'alerte de vigilance est lancée aux autorités haïtiennes d'exiger aux voyageurs au niveau des points d'entrée de la zone frontalière notamment  Elias piña, Dajábon, Malpasse et Pédernales, les résultats des tests PCR.
 
 
Yves Paul LEANDRE
Depuis Santo Domingo 

 

L'Hôpital Universitaire de Mirebalais (HUM) est le seul centre habilité à faire les tests de dépistage de coronavirus au niveau du département du Centre, selon le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP).

 

En effet, dans une circulaire publiée le mardi 9 mars 2021 portant la signature de la ministre de la santé publique, Dr. Marie Gréta Roy Clément, le MSPP a soumis à l'attention des voyageurs et des compagnies aériennes la liste des laboratoires habilités à réaliser les tests (PCR et antigène) pour le dépistage de la Covid-19.

 

Contrairement à une précédente liste publiée sur le site officiel du MSPP sur laquelle figuraient six centres hospitaliers, l'HUM est maintenant le seul à avoir obtenu le feu vert des autorités sanitaires pour les tests de coronavirus dans le département du Centre.

 

 

La direction générale du Ministère haïtien de la santé publique (MSPP) a annoncé lundi avoir observé une légère remontée des cas de contamination de coronavirus en Haïti au cours des derniers mois. 

 

Selon Dr. Lauré Adrien, directeur général du MSPP les résultats obtenus des tests PCR durant les 9 derniers mois (août 2020 à avril 2021) montrent cette tendance. Sur un total de 51 mille 507 personnes diagnostiquées, les autorités sanitaires ont enregistré 5 mille 677 testées positives à la Covid-19. Soit un taux de positivité de 11 % en moyenne.

 

Tenant compte des tests de dépistage effectués par des laboratoires privés qui ne sont pas forcément inscrits dans le système du MSPP, ces chiffres se révèlent préliminaires.

 

« Très probablement, il y a des laboratoires privés qui effectuent des tests pour des voyageurs qui peuvent être testés positifs et qui ne sont pas forcément reportés dans le système du MSPP », a fait remarquer le Directeur général du MSPP.

 

Cependant, le ministère de la santé publique se garde de parler d’une deuxième vague de contamination si l’on tient compte du profil de positivité qui avoisine le même pourcentage. Le DG du MSPP invite la population à respecter les gestes barrières. « Le virus est toujours là même quand il ne fait pas de ravage en Haïti », a-t-il précisé.

 

Jusqu’à présent, les autorités sanitaires n’ont pas encore recensé des cas de nouveau variant dans le pays. Des spécimens ont été envoyés dans d’autres laboratoires étrangers. Cependant, le virus est présent en République dominicaine. Le Dr. Lauré Adrien invite la population à ne pas baisser la garde devant les mesures barrières.

 

 

 

Le vaccin anti-covid19 est sur le point d’arriver en Haïti, telle est la grande annonce faite cette semaine coïncidant avec la découverte des cas de Covid19 dans le pays par un décret publié par l’exécutif haïtien, constate HPN.

 

19 mars 2020 – 19 mars 2021, un (1) an depuis que les 2 premiers cas du nouveau coronavirus (COVID-19) ont été confirmés positifs par le Laboratoire National de Santé Publique (LNSP) du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP). Une année après, le virus est encore en circulation dans le pays avec un pic atteint vers la fin du mois de mai 2020 soit la 22ème semaine épidémiologique, affirme le ministère de la santé.

 

Selon le MSPP, de l’apparition de la maladie en Haïti à nos jours, le pays compte 12,714 cas confirmés; 1,838 hospitalisés, 10,612 récupérés et 251 décès pour un taux de létalité de 1.97 %. Si à la fin de l'année 2020 une augmentation de nouveaux cas a été observée, les nouvelles données épidémiologiques démontrent une nette diminution de ces derniers.

La réalité montre que le pays n'a pas subi autant de décès ou de cas sévères que ce à quoi on s'attendait selon les premiers pronostics sur les dégâts éventuels de la maladie en Haïti, selon le MSPP.

 

Sans avoir encore assez d'évidences scientifiques pour expliquer cet état de fait, le MSPP peut signaler que la mise en œuvre d'un plan de réponse axé principalement sur la surveillance épidémiologique marqué notamment par la recherche et le testing systématique des cas contacts, la prise en charge des cas confirmés nécessitant des soins hospitaliers et la communication constante et continue avec la population sur les principes d'hygiène et les gestes barrières prônés par l'OMS pour limiter la propagation de la maladie; un train de mesures de surveillance épidémiologique adoptées au niveau des points d’entrée (ports et aéroports) ;

 

Un ensemble d’efforts conjugués et la mise en commun des ressources nationales ont permis à Haïti d’éviter le pire, de réduire le nombre de malades et de décès, soutient le MSPP. Il rappelle que le virus reste toujours en circulation dans le pays et invite à la vigilance.

La Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi, l'Alliance pour les vaccins et l'Organisation mondiale de la Santé, en tant que codirecteurs de l'initiative COVAX pour un accès mondial équitable aux vaccins contre le virus de la COVID-19, ainsi que l'UNICEF, le principal partenaire de distribution, publient aujourd’hui la première prévision provisoire du COVAX sur la distribution des vaccins, avons-nous appris d’une note des Nations-unies datée du 3 février, transmise à la salle des nouvelles de HPN. Lire intégralement ci-dessous la note.

Lire la suite...

Plus d'articles...