Le gouvernement des États-Unis a fait don de 50 concentrateurs d'oxygène à Haïti pour l'aider à combattre le COVID-19, a annoncé mardi dans un communiqué l’ambassade des USA à Port-au-Prince.

« Ce don fait partie d'un effort plus large visant à fournir des équipements d'oxygène de pointe et une assistance technique pour renforcer l'écosystème d'oxygène médical en Haïti », a indiqué l’ambassade.

 « Le don américain de ces 50 nouveaux concentrateurs d'oxygène réaffirme notre engagement à aider Haïti à faire face à la pandémie mondiale de COVID-19. Le gouvernement des États-Unis, par l'intermédiaire de l'USAID, fournit 18 millions de dollars pour soutenir l’alimentation d'oxygène médical dans 11 pays, dont Haïti, dans la lutte mondiale contre le COVID-19 », a indiqué la chargé d'Affaires de l'Ambassade des États-Unis, Nicole Theriot.

Ces derniers jours la pandémie a fait de nombreuses victimes dans le pays. Mardi, un Evêque de l’église catholique Mgr Ducange est décédé du Covid, a-t-on appris.Le MSPP a annoncé de nouvelles victimes dans le pays. 

Les 50 concentrateurs d'oxygène offerts par les USA sont arrivés en Haïti par avion le 29 mai et sont actuellement dans l'entrepôt de gestion globale des approvisionnements des produits de santé de l'USAID, d’où ils seront envoyés dans 16 hôpitaux dans les prochains jours. Les établissements ont été choisis en collaboration avec la Cellule nationale de coordination de la réponse au coronavirus (CNRC) du ministère de la Santé publique (MSPP) et comprennent des hôpitaux et des centres de santé à Port-au-Prince et dans les départements de l'Artibonite, du Centre, du Nord et du Sud.

 

 

 



 
Le Coronavirus poursuit sa course en Haïti. Le dernier bilan du MSPP fait état de 14 931 cas confirmés pour 321 décès, 12552 patients guéris et 2292 patients hospitalisés. Pour freiner la marche de l’épidémie, l’administration Moïse-Joseph a pris un ensemble de mesures, notamment l’instauration du couvre-feu de 10 : 00 PM à 5:00 AM, la fermeture dès le 4 juin des salles de classes, hormis celles concernées par les examens officiels. 
 
 
Suite au renouvellement pour 15 jours de l’état d’urgence sanitaire, le Ministère des Cultes a fait sortir une note pour annoncer aux responsables religieuses certaines dispositions nécessaires.
 
 
« Les responsables spirituels et religieux veilleront à ce que le nombre des participants ne dépasse pas 25% de la capacité d'accueil de l'espace », exige le Ministère des Cultes dans cette note datée du mardi 1er juin 2021.
 
 
Par ailleurs, le Ministère des Cultes demande aux responsables religieux de rendre obligatoire le port du masque pour toute la durée de l'office religieux. 
 
 
Selon le directeur général de ce ministère, Evens Souffrant, ces mesures visent à protéger la population des méfaits dévastateurs du covid-19.
 

 

 

 

La fermeture des classes, sauf celles d’examens officiels, est fixée au 11 juin 2021, décrète le gouvernement de la République d’Haïti. "Les classes d’examens officiels sont autorisées à fonctionner au-delà de cette date dans le strict respect de la distanciation physique et des autres mesures de protection contre le coronavirus (COVID-19)", lit-on dans l’arrêté précisant que le Ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle s’assure de l’application stricte de ces dispositions.

 

Comme il est de coutume, le gouvernement décrète que le port du masque est obligatoire dans tous les lieux fréquentés par la population, incluant le transport en commun, l’installation des points de lavage des mains est obligatoire dans tous les bâtiments publics et privés et la prise de température est obligatoire dans toutes les institutions privées et publiques, notamment les institutions financières, lieux de culte, écoles, universités, hôpitaux, centres de santé, bureaux, et dans tous points d’embarquement et de débarquement de passagers.

 

Une distance d’au moins 1m50 doit être observée entre toutes personnes ne vivant pas sous le même toit et le personnel travaillant dans les institutions publiques et privées est réduit à 50 % de sa capacité normale et le travail à domicile est encouragé ajoutant au couvre-feu  maintenu de 10 heures du soir jusqu’à 5 heures du matin constituent les mesures.

 

Godson LUBRUN

 

Pour faire face à la pandémie de covid-19 et dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, décrété le 31 mai dernier, en cours sur toute l'étendue du territoire national, le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), dans une note de presse publiée mercredi a pris des mesures exceptionnelles pour interdire formellement toutes les activités culturelles, artistiques, ou de loisirs, organisées en violation des règles générales de protection de la population.

 

Les fêtes patronales, les bals, les concerts, les spectacles, les journées récréatives, les soirées dansantes, aucune sortie mondaine ou publique n'est exclue de cette disposition.

 

Le Ministère de la Culture et de la Communication, requiert la force publique contre tout contrevenant ne respectant pas scrupuleusement les mesures barrières et violant l'état d'urgence sanitaire de 15 jours, décidé par les autorités publiques, politiques et sanitaires, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

 

Yves Paul LEANDRE

 

Face à la résurgence de la COVID-19 dans le pays, le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le professeur Pierre Josué Agénor Cadet a fait le point, ce mercredi 2 juin 2021, à l’Inspection générale du MENFP, autour des dernières  mesures prises par le ministère en vue de lutter contre la propagation du nouveau Coronavirus dans les écoles de la République. Le ministre Cadet dit avoir été informé des cas de COVID-19 détectés au sein des établissements scolaires du territoire, a constaté Haiti Press Network.

Lire la suite...

 

Pour continuer de lutter contre la COVID-19, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a, dans un communiqué transmis à HPN en date du 31 mai 2021, informé qu’il a été décidé de prohiber toutes les activités festives au sein des institutions éducatives, face à l’augmentation des cas de COVID-19 dans le pays ces derniers jours.

Lire la suite...

Plus d'articles...