L’ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince a exprimé mardi son soutien au Directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) Pierre Espérance fait objet de menace de mort dans le cadre de son travail, a appris Haïti Press Network.

 

Le chef de gang Jimmy Chérizier alias « Barbecue », responsable de la fédération des gangs armés appelée « G-9 an fanmi e Alye » avait dans une déclaration circulant sur les réseaux sociaux, le 5 juin dernier, affirmé qu’il s’en prendrait très prochainement à Pierre Espérance.

 

"Nous sommes très préoccupés par les menaces en cours contre le Rnddh, et remercions la Police nationale pour son soutien. Les défenseurs des droits humains jouent un rôle important dans la protection de l'espace civique pour renforcer la démocratie, les droits humains et l'état de droit", précise le tweet de l’ambassade.

 

Pour l’instant, aucune réaction n’a été enregistrée du côté du gouvernement. Rappelons toutefois que le 10 juin dernier, l'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme (FIDH-OMCT), avait exprimé sa vive inquiétude face à ces actes d’intimidation et appelé les autorités haïtiennes à mettre en place les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de Pierre Espérance.

 

En mai 2020, des individus non-identifiés avaient tiré avec des armes à feu sur le bureau du RNDDH à Port-au-Prince, sans faire de victime. En avril 2018, le bureau de l’organisation avait déjà été criblé de balles par des individus non-identifiés qui avaient, en outre, proféré des menaces de mort à l’encontre de Pierre Espérance.

 

Yves Paul LEANDRE 

 

 

 

Après avoir déclaré l’état d’urgence sanitaire sur tout le pays pour une période de 15 jours suite à l’observation de l’évolution des variants britannique et brésilien du Coronavirus, le gouvernement démissionnaire a évoqué la possibilité de renouveler les mêmes dispositions, a annoncé lundi le Secrétaire d’Etat à la Communication, Frantz Exantus.

 

Tandis que les centres de prises en charge des personnes atteintes de COVID-19 sont débordés, les autorités sanitaires n’ont annoncé aucune mesure spéciale en vue d’endiguer la pandémie. Néanmoins, les dispositions qui ont été prises depuis l’an dernier sont encore en vigueur, a soutenu M. Exantus lors d’une conférence de presse.

 

Si le programme de vaccination n’a pas encore commencé en Haïti, le gouvernement encourage les membres de la population à observer les gestes barrières tels que le lavage des mains, le port du masque ainsi que le respect de la distanciation physique. Dans le prochain conseil des Ministres, la COVID-19 sera l’un des points essentiels et l’état d’urgence sera renouvelé, a fait savoir M Exantus.

 

Malgré l’augmentation du taux de létalité, le protocole sanitaire du Ministère de la Santé Publique n’est pas forcément respecté tant du côté de la prise en charge des patients que de celui des cadavres.

 

Alors que le bilan de gestion du Coronavirus pendant les deux dernières semaines n’est pas encore disponible, la situation devient critique dans certaines zones notamment à Delmas 2 où les personnes infectées ont du mal à atteindre le centre de prise en charge en raison des affrontements armés entre gangs rivaux.

 

Marvens Pierre

 

 

 

La presse haïtienne est effondrée ce jeudi, en apprenant la nouvelle du décès de Esther Dorestal Alexis, épouse de l'ex-Secrétaire d'Etat à la Communication, M.Eddy Jackson Alexis, des suites de troubles respiratoires au centre de traitement de la Covid-19 de Delmas 2. 

 

Femme de convictions, Esther était une jeune journaliste unanimement reconnue, pour avoir travaillé à Radio Mégastar, ensuite Radio Métropole avant d'intégrer le Ministère à la Condition féminine jusqu'à être promue Directrice des Ressources humaines.

 

Femme extraordinaire, elle était toujours aux côtés de son mari, lors du lancement du Centre d'informations permanentes sur le coronavirus (Cipc), qui a sensibilisé la population sur le danger de la pandémie et voilà, le triste sort, c'est elle qui en paie les frais aujourd'hui.

 

Cette nouvelle qui vient déstabiliser la famille, affecte profondément le mari, le binôme Eddy Jackson Alexis, de qui elle a eu deux enfants. Mariée le 28 décembre 2010, Esther Dorestal devrait fêter ses 11 ans de vie conjugale, ajoutés à 5 ans de relation amoureuse. Les deux journalistes ont commencé leur idylle à radio Mégastar, à l'époque où Eddy Jackson était Directeur de l'information.

 

Quel triste sort pour cette femme de valeur, croyante, humaniste et qui aimait la vie.

Que le Très-haut accueille dans sa maison, ce nouveau convive. Sympathies sincères à son époux, Eddy Jackson Alexis, ses enfants, ses soeurs, Mireille et  Emmanuella Dorestal et à toute la corporation journaliste durement éprouvée par ce triste départ.

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

 
 
 
L'évolution de la pandémie sur le sol haïtien inquiète les autorités politiques qui décident de proroger de 15 jours, l'état d'urgence sanitaire tout en maximisant les efforts pour vaincre cette pandémie.
 
Et faisant suite à sa note circulaire # 1, en date du 2 juin 2021, et dans le cadre du rétablissement de l’État d’urgence sanitaire renouvelé le lundi 14 juin 2021, sur l’ensemble du territoire national, le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), continue d'interdire catégoriquement et jusqu'à nouvel ordre, tous les événements culturels, artistiques, ou de loisirs, organisés en violation des règles générales de protection de la population.
 
Dans cette optique, le Ministère de la culture précise que toute autorisation pour les activités culturelles, fêtes et événements publics et privés est formellement interdite. Le MCC cite notamment les fêtes patronales, les bals, les festivals, les concerts, les spectacles, les journées récréatives, les soirées dansantes, les sorties mondaines ou publiques.
 
 
Toute infraction à cette disposition de l’État d’urgence entraînera des mesures disciplinaires de la force publique ou des institutions judiciaires, rappelle le Ministère, sollicitant l'aide des Ministère de l'Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT) et celui du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, pour faire respecter l'ensemble de ces mesures, ce, conformément aux lois de la République.
 
Yves Paul LEANDRE
 

 

L’académie du créole haïtien pleure le départ de l’un de ses académiciens. En effet, le docteur Ernst Mirville membre de l’AKA est décédé dans la nuit du 8 juin 2021 à Pétion ville, à l’âge de 81 ans, a appris Haïti Press Network.

 

Professeur-chercheur, écrivain et fondateur du mouvement créole Sosyete Koukouy, Dr Ernst Mirville avait intégré l’académie du créole haïtien en février 2018.

 

L’académicien s’est donné corps et âme dans la valorisation de la langue maternelle, notamment à travers ses livres, Tim-Tim, Rechèch, Deviz. Elément de lexicographie bilingue version créole-français et la Grammaire créole comparée.

 

C’est un mapou qui est tombé, indique un communiqué de l’AKA, qui présente ses sympathies aux membres de la famille du défunt, à ses étudiants et toute la famille universitaire. 

 

Le gouvernement du Japon a octroyé à l’UNICEF 2 millions de dollars US équivalant à 218 millions de yens japonais dans le cadre d’une aide d'urgence pour l'amélioration de la chaîne du froid en Haïti, un pays affecté à nouveau par la COVID-19, A APPRIS HPN dans un communiqué transmis à la rédaction ce mercredi 9 juin 2021. Lire intégralement le communiqué ci-dessous.

Lire la suite...

Plus d'articles...