Haïti-Covid 19 : Le CSPJ pleure le décès de son président René Sylvestre 

HPN/COVID-19
Typographie

 

 

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) a exprimé jeudi sa consternation suite au décès de son président, Me René Sylvestre. Le premier des magistrats a rendu l'âme mercredi 23 Juin, à l’hôpital universitaire Mirebalais, où il a été admis depuis plusieurs jours.

Le CSPJ, dans une note, dit s’incliner devant les dépouilles du défunt emporté par la violente pandémie du covid19.

Les associations de magistrats attristées par le départ de Me Sylvestre

Dans une note conjointe, l’Association Professionnelle des  Magistrats (APM), l’Association Nationale des Magistrats Haïtiens (ANAMAH), le Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH) et l’Association des Juges de Paix Haïtiens (AJUPHA) affirment que c’est avec une profonde tristesse qu’elles ont appris le décès  du juge René SYLVESTRE des suites du Covid-19.

Elles saluent la mémoire du magistrat défunt qui "a eu un parcours remarquable au sein de l'appareil judiciaire". "Me René Sylvestre laissera le souvenir d’un magistrat ouvert et humble. Sa présidence au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) était marquée par son esprit d’ouverture et son sens d’écoute", peut-on lire dans la note. 

Ce décès est une perte pour le pays en général et la magistrature en particulier, écrivent les associations de magistrats. Elles notent que le départ de Me Sylvestre est survenu à un moment où le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) s’apprête à accueillir en son sein de nouveaux membres qui formeront la quatrième judicature. 

Les associations de magistrats disent souhaiter que ce décès ne serve d'alibi aux autorités concernées pour différer la date fatidique du 3 juillet 2021 prévue pour l'installation de la nouvelle judicature. Ainsi, exhortent-elles  les autorités concernées à  tout mettre  en œuvre en vue d’arriver à l’installation des nouveaux membres du CSPJ. 

Par ailleurs, le décès vient  réduire considérablement le nombre de juges à la Cour de Cassation ; ce qui rend quasi-dysfonctionnelle cette cour.

Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire ainsi que les associations des magistrats haïtiens en ont profité pour présenter leurs condoléances à la veuve du défunt Marie Gerda Pierre et enfants, aux magistrats assis des Cours et Tribunaux du pays, aux Auxiliaires de justice au personnel du système judiciaire haïtien.