Haïti-Covid-19-prison : des détenus seraient infectés, le RNDDH appelle le PM Jouthe à intervenir dans l’immédiat, au pénitencier national

HPN/COVID-19
Typographie

 

 

 

 

 

Plusieurs personnes incarcérées au pénitencier national seraient infectées au Coronavirus, a révélé vendredi le RNDDH qui a sollicité vendredi l’intervention du PM et Conseil supérieur de la police national en vue de juguler la propagation de la Covid19, à la prison civile de Port-au-Prince ou sont incarcérés trois mille cinq cent cinquante-cinq (3555) détenus dont quatre cent un (401) condamnés.

 

 

 

Dans une correspondance officielle au, l’organisme de défense des droits humains rapporte qu’au cours de la semaine du 4 mai 2020, quarante-neuf (49) détenus à la prison civile de Port-au-Prince présentaient des signes de fièvre et de grippe.

 

 

 

« Le 12 mai 2020, les autorités sanitaires appelées en renfort par les responsables de cette prison, s’y sont rendues et ont décidé de tester douze parmi les détenus malades. Les résultats, communiqués aux responsables de ladite prison le 15 mai 2020, font état de plusieurs détenus atteints de Covid19 », lit-t-on dans cette correspondance du RNDDH adressée au Premier Ministre haïtien, Joseph Jouthe.

 

 

 

En dénonçant les conditions de vie générale des personnes incarcérées en Haïti, le RNDDH recommande au Premier ministre également chef du CSPN d’adopter des mesures pour faire tester toutes les personnes en contact avec les détenus atteints de Covid19 et de prendre en charge les détenus malades.

 

 

 

Le RNDDH demande aussi d’octroyer des matériels et produits adéquats pour l’assainissement dans l’espaces pénitentiaire et d’octroyer des matériels de fonctionnement aux agents-es du personnel médical affectés à la prison civile de Port-au-Prince : gants, masques spéciaux, lunettes de protection, blouses spéciales.

 

 

 

HPN Sondages