L’académie du créole haïtien pleure le départ de l’un de ses académiciens. En effet, le docteur Ernst Mirville membre de l’AKA est décédé dans la nuit du 8 juin 2021 à Pétion ville, à l’âge de 81 ans, a appris Haïti Press Network.

 

Professeur-chercheur, écrivain et fondateur du mouvement créole Sosyete Koukouy, Dr Ernst Mirville avait intégré l’académie du créole haïtien en février 2018.

 

L’académicien s’est donné corps et âme dans la valorisation de la langue maternelle, notamment à travers ses livres, Tim-Tim, Rechèch, Deviz. Elément de lexicographie bilingue version créole-français et la Grammaire créole comparée.

 

C’est un mapou qui est tombé, indique un communiqué de l’AKA, qui présente ses sympathies aux membres de la famille du défunt, à ses étudiants et toute la famille universitaire. 

 

Le gouvernement du Japon a octroyé à l’UNICEF 2 millions de dollars US équivalant à 218 millions de yens japonais dans le cadre d’une aide d'urgence pour l'amélioration de la chaîne du froid en Haïti, un pays affecté à nouveau par la COVID-19, A APPRIS HPN dans un communiqué transmis à la rédaction ce mercredi 9 juin 2021. Lire intégralement le communiqué ci-dessous.

Lire la suite...

 

Pour faire face à la pandémie de covid-19 et dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire, décrété le 31 mai dernier, en cours sur toute l'étendue du territoire national, le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), dans une note de presse publiée mercredi a pris des mesures exceptionnelles pour interdire formellement toutes les activités culturelles, artistiques, ou de loisirs, organisées en violation des règles générales de protection de la population.

 

Les fêtes patronales, les bals, les concerts, les spectacles, les journées récréatives, les soirées dansantes, aucune sortie mondaine ou publique n'est exclue de cette disposition.

 

Le Ministère de la Culture et de la Communication, requiert la force publique contre tout contrevenant ne respectant pas scrupuleusement les mesures barrières et violant l'état d'urgence sanitaire de 15 jours, décidé par les autorités publiques, politiques et sanitaires, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

 

La presse haïtienne est effondrée ce jeudi, en apprenant la nouvelle du décès de Esther Dorestal Alexis, épouse de l'ex-Secrétaire d'Etat à la Communication, M.Eddy Jackson Alexis, des suites de troubles respiratoires au centre de traitement de la Covid-19 de Delmas 2. 

 

Femme de convictions, Esther était une jeune journaliste unanimement reconnue, pour avoir travaillé à Radio Mégastar, ensuite Radio Métropole avant d'intégrer le Ministère à la Condition féminine jusqu'à être promue Directrice des Ressources humaines.

 

Femme extraordinaire, elle était toujours aux côtés de son mari, lors du lancement du Centre d'informations permanentes sur le coronavirus (Cipc), qui a sensibilisé la population sur le danger de la pandémie et voilà, le triste sort, c'est elle qui en paie les frais aujourd'hui.

 

Cette nouvelle qui vient déstabiliser la famille, affecte profondément le mari, le binôme Eddy Jackson Alexis, de qui elle a eu deux enfants. Mariée le 28 décembre 2010, Esther Dorestal devrait fêter ses 11 ans de vie conjugale, ajoutés à 5 ans de relation amoureuse. Les deux journalistes ont commencé leur idylle à radio Mégastar, à l'époque où Eddy Jackson était Directeur de l'information.

 

Quel triste sort pour cette femme de valeur, croyante, humaniste et qui aimait la vie.

Que le Très-haut accueille dans sa maison, ce nouveau convive. Sympathies sincères à son époux, Eddy Jackson Alexis, ses enfants, ses soeurs, Mireille et  Emmanuella Dorestal et à toute la corporation journaliste durement éprouvée par ce triste départ.

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

Le gouvernement des États-Unis a fait don de 50 concentrateurs d'oxygène à Haïti pour l'aider à combattre le COVID-19, a annoncé mardi dans un communiqué l’ambassade des USA à Port-au-Prince.

« Ce don fait partie d'un effort plus large visant à fournir des équipements d'oxygène de pointe et une assistance technique pour renforcer l'écosystème d'oxygène médical en Haïti », a indiqué l’ambassade.

 « Le don américain de ces 50 nouveaux concentrateurs d'oxygène réaffirme notre engagement à aider Haïti à faire face à la pandémie mondiale de COVID-19. Le gouvernement des États-Unis, par l'intermédiaire de l'USAID, fournit 18 millions de dollars pour soutenir l’alimentation d'oxygène médical dans 11 pays, dont Haïti, dans la lutte mondiale contre le COVID-19 », a indiqué la chargé d'Affaires de l'Ambassade des États-Unis, Nicole Theriot.

Ces derniers jours la pandémie a fait de nombreuses victimes dans le pays. Mardi, un Evêque de l’église catholique Mgr Ducange est décédé du Covid, a-t-on appris.Le MSPP a annoncé de nouvelles victimes dans le pays. 

Les 50 concentrateurs d'oxygène offerts par les USA sont arrivés en Haïti par avion le 29 mai et sont actuellement dans l'entrepôt de gestion globale des approvisionnements des produits de santé de l'USAID, d’où ils seront envoyés dans 16 hôpitaux dans les prochains jours. Les établissements ont été choisis en collaboration avec la Cellule nationale de coordination de la réponse au coronavirus (CNRC) du ministère de la Santé publique (MSPP) et comprennent des hôpitaux et des centres de santé à Port-au-Prince et dans les départements de l'Artibonite, du Centre, du Nord et du Sud.

 

 

 



 
Le Coronavirus poursuit sa course en Haïti. Le dernier bilan du MSPP fait état de 14 931 cas confirmés pour 321 décès, 12552 patients guéris et 2292 patients hospitalisés. Pour freiner la marche de l’épidémie, l’administration Moïse-Joseph a pris un ensemble de mesures, notamment l’instauration du couvre-feu de 10 : 00 PM à 5:00 AM, la fermeture dès le 4 juin des salles de classes, hormis celles concernées par les examens officiels. 
 
 
Suite au renouvellement pour 15 jours de l’état d’urgence sanitaire, le Ministère des Cultes a fait sortir une note pour annoncer aux responsables religieuses certaines dispositions nécessaires.
 
 
« Les responsables spirituels et religieux veilleront à ce que le nombre des participants ne dépasse pas 25% de la capacité d'accueil de l'espace », exige le Ministère des Cultes dans cette note datée du mardi 1er juin 2021.
 
 
Par ailleurs, le Ministère des Cultes demande aux responsables religieux de rendre obligatoire le port du masque pour toute la durée de l'office religieux. 
 
 
Selon le directeur général de ce ministère, Evens Souffrant, ces mesures visent à protéger la population des méfaits dévastateurs du covid-19.
 

Plus d'articles...

HPN Sondages