À travers une note datée du 14 octobre dont une copie a été acheminée  par voie électronique à HPN, le ministère de la Culture et de la Communication invite la population à rester en état d’alerte face au Covid-19 qui continue de faire son petit bonhomme de chemin dans le monde, mais encore en Haïti. Lire intégralement ci-dessous la note. 

Lire la suite...

 

 

L’Ambassadeur de la République de Chine (Taïwan) en Haïti M. Wen-Jiann Ku a remis mardi un lot de 200,000 masques chirurgicaux « Made in Taïwan » au secteur religieux haïtien par l’intermédiaire du ministre haïtien des Affaires étrangères, a appris HPN.

 

Selon l’ambassade de Taiwan, « ces masques chirurgicaux remis par l’ambassadeur Wen-jiann KU au ministre Claude JOSEPH, Ministre des Affaires étrangères et des Cultes, symbolisent l’importance que nous accordons au secteur religieux dans la sensibilisation de la population pour lutter contre la pandémie du Coronavirus ».

 

L’ambassade a également rappelé que depuis le début de la pandémie, Taïwan a fait don de plus de 2,000,000 de masques chirurgicaux à Haïti, en sus d’autres matériels médicaux et de protection, tel que des caméras thermiques, des analyseurs automatiques d’acide nucléiques, des réactifs, des masques de type N95, des blouses de protection, des blouses d’isolation. « Le Gouvernement taïwanais, à travers de nombreux projets bilatéraux actuellement en cours, accompagne aussi le Gouvernement haïtien sur le plan social, de la formation et de la santé pour lutter contre la pandémie », souligne l’ambassade.

 

 

Le Ministère de la santé publique et de la population a découvert 3 nouveaux décès dus au Coronavirus le 25 août portant à 200 le nombre de personnes victimes de la pandémie en Haïti.

 

Le MSPP n’avait plus découvert de nouveaux décès depuis près de deux semaines. Dans le rapport du 25 août, les autorités ont également fait état de 29 nouveaux cas positifs enregistrés dans le pays.

 

Ces nouveau chiffres portent à 8,151 cas confirmés, tandis que 5,743 personnes ont été traitées de la maladie.

 

C'est le Président lui-même qui l'a annoncé dans un tweet ce jeudi soir. La nouvelle courait dans les couloirs de la Maison Blanche, et le Président a décidé de se mettre en quarantaine. Une nouvelle qui arrive en pleine campagne électorale de la Présidentielle américaine. Depuis le début de la pandémie, Donald Trump avait toujours minimisé la maladie refusant même de porter un masque en public et invitant en pleine conférence de Presse à la maison blanche un journaliste à enlever son masque. 

 

Cette annonce arrive également 48h après le débat entre les candidats démocrate et Républicain  dans la course à la Maison Blanche. Une nouvelle non plus qui ne devrait pas réjouir l'Equipe de Campagne de Joe Biden qui avait côtoyé Donald Trump lors du débat télévisé, même si les deux candidats avaient respecté les mesures barrières.

 

L'Equipe de campagne du Président a dû annuler un meeting dans la Floride. Donald est âgé de 74 ans et est considéré comme une personne à risque. Le Président qui est très critiqué dans la gestion de la crise par son rival démocrate Joe Biden devra désormais faire face à cette réalité. Le Président s'est mis en quarantaine ainsi que sa femme.

 

Mais la question reste ouverte et pourrait provoquer la panique au sein de l'Equipe de Joe Biden agé de 77 ans. Pour le moment, les autoritaires sanitaires envisagent de placer également en quarantaine tout le personnel de la Maison Blanche. Le dernier débat prévu entre Trump et Biden le 7 octobre prochain pourrait être annulé.

 

Les Etats Unis font partie des pays les plus touchés par la pandémie avec 207 mille mort et plus de 7 millions d'infectés.

 

Et/HPN

 

 

Le nouveau bilan des victimes du Coronavirus est passé à 210 en Haïti avec 4 nouveaux décès enregistrés le 1er septembre, selon le Ministère de la santé publique et de la population. Le 31 août, 3 morts ont été recensés.

43 nouveaux cas de personnes infectées au nouveau coronavirus sont également dénombrés par les autorités sanitaires qui établissent un nouveau bilan s’élevant à 8,301 cas confirmés.

Parallèlement, 5,870 personnes sont guéries de la maladie dans le pays.

 

 

 

Une enquête sera réalisée incessamment en vue de déterminer la prévalence de l’infection au coronavirus en Haïti notamment chez les catégories socioprofessionnelles ayant été les plus exposées à la COVID-19. Dr Jean William Pape, coprésident de la commission multisectorielle de gestion de la pandémie de COVID-19, en a fait l’annonce  lundi lors d’une conférence de presse organisée au centre d’informations permanentes sur le coronavirus (CIPC).

 

Selon Dr Pape,  cette enquête va déterminer le pourcentage de gens ayant été en contact avec le virus afin de savoir si le risque d’une deuxième vague de la maladie est important. Avec l’aide de la France, 40 mille tests seront effectués en moins de 3 mois puisque ces derniers arrivent à expiration en octobre 2020, a laissé entendre le coprésident de la CMGC qui tentait de signifier l’importance de la démarche. 

 

Malgré la tendance à la baisse des cas de contamination, il est encore difficile d’exclure la possibilité d’une seconde vague de la maladie dans le pays. Néanmoins, si plus de 50% de la population ont été exposés à la maladie, il est quasi certain que la deuxième vague n’aura pas lieu et cela va nous éviter de prendre d’autres mesures de restrictions qui pourraient ne pas être favorables aux membres de la population, poursuit le responsable du centre GHESKIO. Ainsi, pendant la durée de l’enquête, des catégories de gens ont été ciblés en fonction d’un certain nombre de critères préétablis. Les personnels médical et éducatif sont prioritaires dans le cadre de cet exercice. Selon la commission de gestion de la COVID-19 dans le pays, les professionnels de la santé et de l’éducation sont les plus exposés car ils sont en contact avec de nombreuses personnes susceptibles de leur transmettre le virus.

 

Cinq mois après avoir diagnostiqué les premiers cas de coronavirus en Haïti, la vie semble reprendre son cours normal. Les activités reprennent progressivement et même les écoles rouvrent leurs portes sous l’égide d’un protocole du ministère de l’éducation nationale et du Ministère de la santé publique et de la population(MSPP). Même si les gens sont heureux de continuer ce qu’ils ont du mettre en attente à cause de la pandémie, la peur va toutefois grandissante en ce qui concerne une deuxième vague de la covid-19 dans le pays. 

 

 

Marvens Pierre

Plus d'articles...

HPN Sondages