Haïti-société : décès du poète et dessinateur Georges Castera

Littérature & Poésie
Typographie

 

 

 

Le poète et dessinateur Georges CASTERA est décédé vendredi à l’âge de 83 ans dans son domicile à Pétion-ville, a annoncé un membre de sa famille.

 

Ancien directeur littéraire aux éditions Mémoires, passionné de littérature écrivait en français, en créole et en espagnol. Il était membre fondateur de l'Association des Ecrivains Haïtiens (AEH) que préside Lyonel Trouillot.

 

 

Très jeune, Il commençait à écrire, après avoir arrêté des études de médecine qu’il faisait en Espagne en se consacrant à la poésie engagée.

 

 

Comme tous les autres poètes qui l’ont précédé sous Duvalier, il a connu l’exil dans les années 1970, en se réfugiant aux Etats-Unis. Il est revenu au pays en 1986b à la chute de la dictature pour continuer son activité de poète, écrivain, éditeur et dessinateur.

 

 

 

Il a contribué à la formation de nombreux poètes dont Rodney Saint Eloi avec qui, il dirigeait les Editions Mémoire à la rue Marcelin.

 

 

 

Dans son poème « ou fe’m ri », Georges Castera raconte : « Chak kou ou ri, m'ri tou, pou-m mouri ak ri lan bra-w, pou-m mouri lan latouni ak ri ».

 

 

 

Georges Castera fils est né le 27 décembre 1936 à Port-au-Prince. Avant sa maladie, il partageait son temps entre l'édition et l'écriture. C’était un fin connaisseur de la réalité haïtienne. Le monde poétique haïtien lui doit une fière chandelle pour ses nombreux ouvrages et ancien invité d’honneur de la 18ème édition à livres en folie 2012, comme poète majeur.

 

 

 

 

 

Yves Paul LEANDRE

 

 

 

Inscrivez-vous via notre service gratuit de courriel d'abonnement pour recevoir des notifications lorsque de nouvelles informations sont disponibles .

HPN Sondages