Les Responsables du diocèse des Gonaïves n'étaient pas en mesure de confirmer la participation ou non du Président Jovenel Moïse pour le Mercredi 1er Janvier, marquant le 216e anniversaire de l’indépendance d'Haïti. Des voix s'étaient élevées contre une éventuelle présence du chef de l'Etat dans la cité de l'indépendance pour participer à une traditionnelle Messe à la Cathédrale des Gonaïves avant de prononcer sur la place d'armes son discours de début d'année. un groupe de jeunes avait même adressé une correspondance à l’Évêque des Gonaïves Monseigneur Yves Marie Péan.

 

Des courants hostiles au pouvoir de Jovenel Moïse avaient mis en défi le chef de l'Etat de venir s'adresser le 1er Janvier aux Gonaïves, dans le haut Artibonite. Ces opposants réclament tout simplement la démission du locataire du palais national pour éviter un bain de sang dans la cité. Plusieurs manifestations antigouvernementales ont eu lieu ces dernières semaines pour demander le départ du Président et sa mise en accusation dans le cadre du dossier Petrocaribe.

 

 Aucune information officielle n'a été diffusée sur la participation ou non du chef de l'Etat aux traditionnelles activités marquant l'indépendance du pays pour la 216e année. Entre-temps, l'opposition radicale continue d'appeler à la mobilisation contre le pouvoir de Jovenel Moïse jetant un véritable flou sur la réouverture des classes pour le mois de Janvier.

 

HPN  

 

 

 

 

Onondieu Louis, représentant du Nord-Ouest au Sénat de la République, dont le nom est cité dans une enquête judiciaire pour blanchiment et détournement de fonds public a été blanchi par le juge Osner Petit-Papa.

 

 

 

Dans une ordonnance en circulation, Onondieu Louis, Jimmy Fervil, Anel Nelson et André Auguste cités dans cette affaire bénéficient tous de cette décision du Juge leur attribuant un non-lieu aux faits qui leur sont reprochés.

 

 

 

La Fondasyon Je Klere (FJKL) citant la conclusion du rapport d’enquête du Bureau des affaires financières et économiques (BAFE) avait épinglé le Sénateur et d’autres individus dans une affaire de corruption. Selon le FJKL, la conclusion du rapport du BAFE avait été  ainsi libellée: « Il parait tout à fait évident, Honorable Magistrat, que le sénateur Onondieu LOUIS dont le nom a été cité par les interpelles lors de leurs auditions et les nommés Marie Myrlande Georges identifiée fiscalement au numéro 004-155-475-8, Ysmik CHOUTE, identifié fiscalement au numéro 004-019-400-3, Jimmy FERVIL identifié nationalement au numéro 01-01-99-1976-07-00891 et consorts soient liés par une vaste opération de détournement de fonds Publics, de blanchiment des avoirs, d’enrichissement illicite et d’association de malfaiteurs, lesquelles infractions devront faire l’objet d’enquête approfondie sur certains points d’ombres”, a souligné le FJKL.

 

L’ordonnance de non-lieu du Juge Osner Petit-Papa à l’endroit du Sénateur Onondieu Louis et ses coéquipiers, selon plus d’un, se révèle un autre scandale dans la justice haïtienne vilipendée depuis des lustres.

 

 

 

 



L’état haïtien a repris vendredi le contrôle des sites et centrales électriques gérés par les entreprises Vorbe et fils donnant (SOGENER) suite à une ordonnance du Doyen du Tribunal de Première Instance, a constaté Haiti Press Network.

 

L’opération a été conduite par le Juge de Paix de Cité Soleil accompagné d'un huissier et des agents de l’Unité départementale de Maintien d’Ordre (UDMO) de la Police Nationale d’Haïti. Les centrales électriques publiques Varreux 1 et Varreux 2 ont été  construites avec les fonds du trésor Public

Cette mesure de l’État haïtien à travers le Ministère de la Justice intervient suite à l’absence constatée des dirigeants de la SOGENER et d’autres personnalités convoquées au Parquet le vendredi 22 novembre 2019.

Invités au parquet de Port-au-Prince, le jeudi 21 novembre 2019, Jean-Marie Vorbe, Dimitri Vorbe, Elizabeth Delatour, Serge Raphaël, Roger Lefèvre du Conseil d'administration de Sogener et  Frantz Verella et Daniel Dorsainvil, deux anciens ministres, ont brillé par leur absence. Ils devraient répondre aux accusations de surfacturation, faux et usages de faux mentionnés dans la lettre de convocation datée du 14 Novembre 2019.

 


Dans une requête adressée au Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince Ad Intérim (A.I), Me Jacques Lafontant, les avocats de la compagnie SOGENER notamment Martine Chevalier, Monferrier Dorval et Guy Lochard ont établi un argumentaire juridique déclarant illégal la plainte déposée par l’Etat Haïtien ainsi que les agissements du parquet de Port-au-Prince dans ce dossier.

 

 

 

 

Le Porte-parole de l’organisation politique de base dénommée Eskwad Demokratik , Rosemond Jean, plaide pour un nouveau gouvernement avec ou sans le premier Ministre actuel, Jean Michel Lapin, en vue de débloquer la situation calamiteuse dans le pays.

 

 

 

Dans un entretien avec la rédaction de HPN, le leader de cette structure politique qui soutient le pouvoir explique que ce nouveau gouvernement a comme mission principale de rétablir l’ordre dans le pays. « C’est le rétablissement de la sécurité qui favorisera le mieux-être de l’économie du pays », a lâché Rosemond Jean.

 

 

 

De son côté, Gary Bodeau, député de la circonscription de Delmas et président de la chambre basse a proposé la mise en place d’un gouvernement de cohabitation.

 

 

 

Aux opposants radicaux au pouvoir en place, Rosemond Jean lance des signaux clairs en leur demandant de venir s’asseoir à la table des discussions. « Ceux qui refusent de dialoguer avec le Président de la république Jovenel Moise ont un intérêt différent de celui de la majorité des haïtiens », selon lui.

 

 

 

Mardi, au cours d’une cérémonie au palais national avec trois (3) des grenadiers faisant partie de la sélection nationale senior ayant participé à la phase finale de la Gold Cup 2019, Jovenel Moise avait annoncé une série de consultations avec divers acteurs afin de pourvoir au pays sous peu un nouveau gouvernement.

 

 

 

 

 

L’élection pour élire un nouveau conseil à la tête du barreau de Port-au-Prince devant se tenir depuis septembre 2019 devait avoir lieu finalement ce vendredi 17 janvier 2020, a appris Haïti Press Network.

 

 

 

L’annonce a été faite par le Batonnier sortant Me Stanley Gaston indiquant avoir convoqué les membres du barreau à une assemblée générale où le nouveau bâtonnier sera élu. Celle-ci devrait avoir lieu dans les locaux abritant la Cour de Cassation de la République.

 

Les avocats Monferrier Dorval, Patrick Laurent, Jacquenet Occilus, entre autres, concourent pour le poste de Bâtonnier en remplacement de Me Stanley Gaston.

 

Le processus électoral au barreau de Port-au-Prince est repris après une longue suspension due aux troubles politiques qui ont secoué le pays entre septembre et décembre.

 

L’élection se tient dans un contexte où le Palais de Justice de Port-au-Prince (siège social du barreau) devient quasiment une zone de non droit à cause de l’insécurité galopante dans le centre de la capitale.

 

 

 

 

 

 

L’Institut haïtien en langage des signes (IHLS) spécialisé en la matière va proposer une collaboration aux institutions haïtiennes en vue de faciliter la communication avec les sourds-muets dans le pays, a annoncé samedi dernier un responsable de cette organisation.

 

 

 

Intervenant à l'émission TOP HAITI du samedi 21 décembre 2019 sur les ondes du 104.7 FM et sur tune-in radio D'S, Fenel Bellegarde a indiqué que l'IHLS frappera bientôt à la porte des institutions en vue d'offrir des partenariats pour aider à faciliter les échanges avec les sourds-muets.

 

 

 

Actuellement, l'institut forme des apprenants en langue des signes de tous les âges.

 

 

 

Le 2 février 2020 ramènera le troisième anniversaire de l'Institut Haïtien de Langue des Signes (IHLS) qui oeuvre dans le secteur, Fenel Bellegarde Co-Fondateur de l'IHLS estime que les droits des sourds sont systématiquement bafoués dans le pays. "Cette catégorie n'a pas d'accès à l'information publique", a-t-il souligné.

 

 

 

Dans sa traditionnelle soirée organisée chaque année pour honorer clients et personnalités qui ont fait preuve de confiance au Cabinet Patrick Laurent et Associés, le dévolu est tombé sur la Directrice Générale du BHDA, Mme Emmelie PROPHETE MILCE, comme «Collaboratrice de l’année 2019».

 

La « Vwa santibon» de Magik 9 était toute émue à la salle Ayizan de l’Hôtel Marriott, ce vendredi 13 décembre 2019, pour recevoir cette plaque d’honneur du Cabinet Laurent et remis par l’ex-Ambassadeur Edwige Lalanne et Wendell Théodore, Directeur à l’information à Radio-Télé Métropole. Les droits d’auteurs, était le thème central du « Salon du droit » cette année, qui réunissait de jeunes écoliers, étudiants en droit et avocats stagiaires, entre autres.

 

« Je reçois avec humilité cette distinction mais avant c’est celle de toute l’équipe du BHDA qui m’accompagne dans tous mes sphères d’activités », a renchérie Mme PROPHETE- MILCE, vêtue d’une robe noire décolletée avec des boucles d’oreille qui modifient l’apparence physique de l’auteure du roman "Le Désir est un visiteur silencieux".  

 

En mai 2020, le Cabinet recevra l’OPC à l’hôtel Marriott, à Port-au-Prince, selon le Directeur Général du Cabinet Laurent et Associés, qui a profité de l’occasion pour récompenser les clients  qui ont fait confiance au cabinet et aux avocats stagiaires venus de partout, qui ont reçu chacun un certificat.

 

La soirée a été marquée par les boutades du Journaliste Luckner Garaud, maître de cérémonie, interprétant à succès les tares de la politicaillerie haïtienne et une gentille réception au public faisant le déplacement composé d’avocats, de journalistes et des amis proches des responsables du Cabinet.

 

Patrrick D. Laurent est connu pour sa réputation, sa compétence, son honnêteté, son expérience, son  savoir-faire dans le traitement des dossiers.

 

Yves Paul LEANDRE

 
 
L’Association des Infirmières  Sages-Femmes d'Haïti (AISFH) a mis le cap sur la sensibilisation des haïtiens à l’occasion de la journée  internationale  pour l'élimination  de la violence  à  l'égard des femmes  le 25 novembre 2019.  En effet, à travers une série de présentation dans les médias des sages-femmes expliquent l’état de la situation de la violence faite aux femmes dans le pays et proposent des pistes afin d’éviter le pire.
Lire la suite...

HPN Nouvelles

Grid List

 

L'ex-numéro deux des Farc, Ivan Marquez, a annoncé jeudi qu'il reprenait les armes aux côtés d'autres chefs rebelles. Ils dénoncent l'accord de paix en Colombie.

Lire la suite...

 

 

Une vive tension a régné dans la commune de fonds parisien ce lundi, notamment dans la localité de "Papaille"  dans le département de l'Ouest. Des manifestants ont bloquée la route depuis hier dimanche pour protester contre l'enlèvement d'un camion rempli de marchandises ainsi que son chauffeur par des individus armés au cours du weekend.

 

Les manifestants qui demandent à la Police de mettre fin à cette pratique criminelle accusent le groupe"Lanmô 100 jou" (La mort en 100 jours) d'opérer en toute impunité dans cette zone de grand trafic entre la République voisine et Haïti.

 

Chaque jour, des dizaines de camions de marchandises font le va et vient transportant des tonnes de marchandises pour des millions de dollars. Cette zone est aussi connue pour la contrebande qui est très danse dans cette région transfrontalière.

 

Cette route internationale est aussi en très mauvais état. Malgré les impôts qu'elle permet au trésor public de générer, aucune intervention n'a été faite sur cet axe depuis environ deux ans. Une situation qui rend furieuse la population qui demande une intervention urgente des autorités centrales.

 

HPN  

 

 

Evenements / Spectacles à venir

HPN Sondages