• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Divers secteurs appellent au maintien de Préval au pouvoir jusqu’au 7 février 2011

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le secteur vodou comme des voix de l’église Catholique et Protestante recommandent le maintien au pouvoir de René Préval jusqu’au 7 février 2011. C’est aussi l’avis du secteur privé haïtien.

 

 

Un gouvernement de transition risque de compliquer la situation actuelle, selon Réginald Boulos, président de la chambre du commerce et de l’industrie haïtienne, qui parlait au nom du secteur Privé. « Il n’est pas souhaitable que le président Préval s’en aille avant le 7 février », affirme-t-il.

Même son de cloche de Max Beauvoir, chef du secteur vodou, qui affiche sans ambages son désaccord aux réclamations de départ anticipé. Il ne doit non plus rester après, averti le leader vodouisant. « Il a promis de partir, il a affirmé vouloir partir devant l’ONU. Il partira. »

Un avis qui ne diffère pas de celui de Guire Poulard, Evêque des Cayes. Ce dernier dit en fait craindre qu’un départ anticipé du Chef de l’Etat précipite le pays dans davantage de trouble. Il conseille au président de prendre au sérieux les manifestations de rue qui, sermonne-t-il, témoignent d’un malaise dans la société haïtienne.

Le pasteur Sylvain Exantus de la Fédération protestante croit aussi que le président de la république doit s'en aller au terme de son mandat.

Aux élections, ils y croient tous ou presque

Les élections à la fin de l’année sont possibles, mais le problème de la crédibilité du Conseil Electoral Provisoire (CEP) persiste. Ceux qui veulent se présenter aux élections doivent alors, selon M. Boulos, contribuer à crédibiliser le processus électoral.

« Rien ne justifie le renvoie des membres du CEP » avec lesquels les élections peuvent se réaliser, estime Max Beauvoir alors que Mgr Poulard se veut être plus prudent sur la question.

L’échéance constitutionnelle fixe la réalisation de ces élections au dernier dimanche du mois de novembre, soit, cette année, le 28 novembre. Mais pour plus d’un, ce sera impossible à Préval de respecter ce délai.

La mobilisation anti-Préval continue

Quoiqu’affaibli dans leur dernière sortie, les organisateurs des manifestations annoncent une marche pour ce 27 mai. De près de 3000 au Champs de mars lors de leurs deux premières démonstrations, la troisième n’a réuni que quelques centaines de manifestants malgré les trois branches qui devaient se joindre devant les restes du Palais National.

Un affaiblissement que les meneurs de ce mouvement ont expliqué comme une annonce miniature de ce que sera la "grande protestation" de ce 27 mai.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 200 invités en ligne


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter