• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Vers la « révolution hygiénique » en milieu scolaire

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Réginald Paul, a lancé officiellement le mardi 20 mars au Karibe, une assise relative à l’Alliance pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène en milieu scolaire, a constaté Haïti Press Network.



Ont pris part à cette activité d’échanges et de réflexion, différents acteurs œuvrant dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène en milieu scolaire, notamment le MENFP, le ministère de la Santé publique et de la Population, l’UNICEF, la Direction nationale d’eau potable et d’assainissement (DINEPA), l’UNESCO, l’Organisation mondiale de la santé, l’USAID, mais aussi des Organisations non gouvernementales nationales et internationales.

« Un environnement sain et agréable favorise une éducation de qualité », dit-on. C’est dans cette optique que les responsables du MENFP, de concert avec des partenaires nationaux et internationaux impliqués dans divers domaines, envisagent de révolutionner le milieu scolaire en matière de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.

Selon le ministre de l’Éducation nationale, Réginald Paul, il s’agit d’une dimension fondamentale à prendre en compte dans le processus enseignement-apprentissage. De plus, a-t-il ajouté, à l’heure où le ministère finalise le plan opérationnel devant guider les actions du secteur éducatif au cours des prochaines années, il est nécessaire de tenir compte de ce paramètre qui est un des déterminants dans la réussite scolaire.

« Et, comment ne pas y penser à la suite des impacts néfastes qu’ont généré le séisme du 12 janvier 2010 et l’épidémie de choléra dans nos écoles ? », s’est interrogé le titulaire du MENFP, arguant que les catastrophes sont inévitables mais leurs effets peuvent être limités en prenant des mesures préventives nécessaires.

Tout en invitant les partenaires mais également les citoyennes et citoyens à s’impliquer dans cette démarche, le ministre Réginald Paul dit croire que cette initiative, porteuse d’espoir pour la nouvelle école haïtienne à construire, doit aboutir à des résultats probants.

Pour sa part, le Dr Erold Joseph, directeur de la santé scolaire au MENFP, a indiqué avoir cru pertinemment qu’on ne peut plus continuer à agir en aval face à certaines maladies mais surtout en amont, sur les conditions de vie des populations, sur les causes, autrement dit, sur les déterminants de la santé.

Dans leurs interventions respectives à la cérémonie d’ouverture, les différents partenaires impliqués dans la démarche du MENFP ont applaudi l’initiative qu’ils estiment louable. Ils pensent que les Haïtiens doivent passer d’une prise de conscience à l’action et faire en sorte que tous les enfants des écoles haïtiennes aient accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Notons que le « Cadre de référence de la santé scolaire », étape préalable à l’élaboration de la politique nationale de la santé scolaire, préparé par la direction « Santé nutrition et éducation » du ministère a été également rendu public lors du lancement officiel de cette alliance, considérée comme une véritable « révolution hygiénique ».


Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 303 invités et 1 membre en ligne
  • hpn


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter