• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Médecine: Mortalité maternelle, un drame à éviter

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

L’organisation Médecins sans frontières a présenté mercredi les activités des services offerts aux femmes enceintes du pays et exprimer sa vision sur la situation des femmes nécessiteuses de soins sous le thème "Mortalité maternelle : un drame évitable" afin de marquer la journée internationale de la femme au centre de références d’urgences obstétricales (CRUO).

La nouvelle maternité de référence Médecins sans Frontières(MSF)  avec son slogan pour la journée de la femme « se pou nou konbat  pou fanm sispann  pedi lavi yo », a expliqué les immenses besoins existant en soins obstétriques et a étalé différentes approches médicales qui permettent d’éviter la mortalité maternelle dans des contextes de crises humanitaires.

« Nous avions constaté une pénurie de soins obstétricaux d’urgence dans le pays, nous avons eu l’obligation de mettre en place des programmes adéquats, particulièrement la prise en charge des complications obstétricales », a martelé Oliver Schulz, le chef de la mission.

« Quand nous lançons une action d’urgence, nous concentrons nos efforts sur une intervention médicale visant les causes fondamentales de la mortalité maternelle », a précisé Stephan Grosse Ruesckamp, le coordonnateur de l’hôpital.

L’hémorragie, l’infection, l’avortement mal pratiqués, l’éclampsie et l’obstruction pendant l’accouchement  sont les cinq principales causes de décès maternels dont sont victimes près de trois sur quatre femmes enceintes.

« La majorité des décès maternels interviennent juste avant, pendant ou après l’accouchement et souvent  du fait de complications imprévisibles », a indiqué Rodnie Senat-Delva, la directrice médicale.

« Seules les femmes qui répondent aux critères d’admission limités aux urgences obstétriques peuvent être acceptées », a-t-elle souligné.

« Nous couvrons toute la superficie de l’Ouest car les figures de nos provenances viennent souvent de loin », a-t-elle ajouté.

Depuis 2011, la maternité d’urgence MSF nommée Centre de référence en urgences(CRUO) a exhibé des soins obstétriques d’urgence gratuits à 6440 patientes, a effectué 5282 accouchements, dont 70% avec complications et a pris en charge 1352 nouveau-nés, dont un bon nombre de prématurés dans son service de néonatologie.

« Chaque jour, environ 1000 femmes meurent en accouchant ou des suites complications liées à la grossesse, il serait pourtant facile d’éviter leur décès et celui des nouveaux nés en favorisant la formation de personnels spécialisés et l’accès à des équipements ainsi qu’à du matériel approprié », a déclaré Olivier Schulz.

Médecins sans frontières a rappelé en tant qu’organisation humanitaire d’urgence que son support par le CRUO au système de santé haïtien est prévu d’être temporaire et elle espère que les hôpitaux publics vont mettre en place des services d’urgences obstétriques accessibles à toutes les femmes et opérant 24/24.


Esther Versière
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 382 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter