• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-société: Vers la régularisation de l’adoption internationale en Haïti

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

« La place de l’enfant et les enjeux de l’adoption internationale » est le thème sous lequel se déroule un séminaire du mardi 13 au jeudi 15 décembre à l’hôtel Montana à l’initiative du service adoption international français et le secrétariat à l’adoption internationale québécoise.



L’objectif de ce séminaire, selon l'ambassadeur français de l'adoption M. Thierry Frayssé , est de sensibiliser les acteurs hattiens sur les enjeux de l’adoption internationale et de mettre l’accent sur la nécessité de ratifier au parlement haïtien la convention de la Haye adoptée par Haïti en 2010.

L’ambassadeur français à l’adoption a expliqué que la ratification de la convention de la Haye va permettre à l’institut de bien bien-être social et de la recherche (IBESR) à devenir l’autorité centrale dans la question de l’adoption en Haïti en jouant un rôle beaucoup plus important.

Les principes et de la mise en œuvre de la Convention de la Haye,  la perception de la Convention des droits de l'enfant sur le plan international, les questions des enjeux juridiques de l'adoption internationale, de l'abandon et des difficultés de la parentalité ainsi que celle de l'accompagnement des familles adoptantes sont les principaux thèmes traités au cours de ce séminaire, a jouté M. Frayssé qui a qualifié de succès cette activité.

La directrice de l’IBESR a, pour sa part, fait savoir que ce séminaire va permettre de renforcer le leadership de l’institution qu’elle dirige tout en assurant une meilleure protection des enfants.

Ce séminaire était l’occasion selon, Mme Villderouin , de rencontrer avec plusieurs propriétaires de crèches avec qui, elle a eu des échanges fructueux.

Le nombre des enfants adoptés en Haïti par des étrangers s’estime à environ de 2000 enfants dont près de 55%  par la France, a indiqué Mme Villedrouin qui sollicite l’accompagnement des partenaires locaux et internationaux pour l’aider à atteindre ses objectifs.

Mme Vildrouin a profité pour lancer un message auprès des propriétaires des crèches non encore enregistrées les invitant à régulariser leur situation. L’IBESR compte environ 700 maisons d’accueil jusqu'à présent, a révélé la responsable de l’institution

L’ambassadeur français en Haïti, Didier Lebret, a expliqué que ce séminaire a lieu suite à une première réunion avec les autorités haïtiennes sur la question de l’adoption avec une ambition beaucoup plus politique. M. Lebret dit s’attendre à ce que cette initiative puisse déboucher sur des décisions qui permettront que l’adoption en Haïti se fasse conformément selon les normes internationales.

Les différents intervenants ont plaidé en faveur  de la publication du projet de loi sur la convention de l’enfant voté par les parlementaires qui va élargir les de marches de manœuvres dans les dossiers relatifs à la protection de l’enfant.

Cette  loi va permettre également  de passer  de l’adoption simple à l’adoption plénière en Haïti, selon la Directrice de L’IBERS.

Précisons que l’adoption simple permet à l’enfant adopté de maintenir une certaine filiation avec la famille biologique tandis que l’adoption plénière ne le permet pas. Toutefois, l’ambassadeur français a fait savoir que les parents biologiques seront toujours informés sur la situation et l’évolution des enfants.


Wilner Jean Louis
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

    Actuellement Sur HPN....

    Nous avons 219 invités et 1 membre en ligne
    • hpn


    Rechercher dans le site

    Facebook

    FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


    To receive HPN tweets on your mobile
    USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
    CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

     

    Follow hpnhaiti on Twitter