• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti/Mondial / Rétrospective : En souvenir de 1974…

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

15 juin 1974-15 juin 2010, cela fait 36 ans qu’Haïti aux couleurs noir et rouge participait pour la première fois de son histoire à une coupe du monde de football disputée en Allemagne fédérale.

 

 

Qualifiée, avec l’Australie et le Zaïre, de « cendrillon » de cette Coupe du monde, l’équipe haïtienne alla faire parler d’elle à l’occasion de son premier match disputé face à l’Italie.
Le score de 4-1 au coup de sifflet final reflétait très bien la physionomie d’une partie dominée entièrement par la formation transalpine qui voyait le gardien haïtien Henri Francillon faire échec en plusieurs occasions aux actions de Gigi Riva, Sandro Mazzola, Giani Riviera etc...

 

Dino Zoff, le portier italien dont les filets étaient restés inviolés au cours des rencontres de préparation,alla connaitre l’humiliation de la part de l’avant-centre haïtien Emmanuel Sanon qui à la suite d’une passe millimétrée de Philippe Vorbe, déborda son garde du corps pour avant de dribler de fort belle façon le gardien de la Squadra Azzura pour finalement loger le ballon dans les buts vides (voir la vidéo)

Combien grande était la joie dans le camp haïtien au stade olympique de Munich quand Emmanuel Sanon mit fin à l’invincibilité de Dino Zoff! Sans parler de nos compatriotes répartis tant en Haïti qu’à l’étranger qui assistaient cette rencontre en direct sur le petit écran.

Le gouvernement de Jean-Claude Duvalier, baptisé à l’époque de grand protecteur des sports, avait procédé à l’acquisition de plusieurs téléviseurs couleur pour les placer dans différents coins de la zone métropolitaine et la province afin de permettre au grand public de suivre le mondial 1974.
Haïti était positionnée dans le groupe 4 de cette Coupe du monde en compagnie de l’Italie, la Pologne et l’Argentine.

L’équipe haïtienne sous la houlette des entraineurs Antoine Tassy et René Vertus alignait :
Dans les buts : Henri Francillon
En défense : Pierre Bayonne, Ernst Jean-Joseph, Wilner Nazaire (capt) et Arsène Auguste
Au milieu du terrain : Philippe Vorbe, Guy François, Eddy Antoine et Jean-Claude Désir (Tom Pouce)
En attaque : Emmanuel Sanon et Guy St Vil remplacé par Claude Barthélemy.
Autre fait marquant au cours de cette rencontre Haïti- Italie, c’est le cas du libéro haïtien Ernst Jean-Joseph contrôlé positif par le laboratoire anti-dopage mis en place en la circonstance. Il devenait ainsi le premier joueur dans l’histoire de la Coupe du monde à être déclaré positif d’un contrôle anti-dopage.

Emmanuel Bellevue

 

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 269 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook