• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société : pour une gestion efficace des documents et des archives de l’Etat

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 5
MauvaisTrès bien 

L’Archives Nationales d’Haïti (ANH) en partenariat avec la Primature, l’office de management et des ressources humaines (OMRH) ont lancé lundi un forum de 2 jours, sur la gestion des documents et des archives de l’administration publique, a constaté Haïti Press Network.

 


Ce forum qui a pour thème « Assurons la continuité de l’Etat par une gestion efficace des documents et des archives de l’administration publique »,  se déroule en présence de différents cadres et directeurs généraux des institutions publiques.

« Le forum vise non seulement à apporter des connaissances pratiques et théoriques aux opérateurs des instituions publiques, mais également à chercher de renforcer la prise de conscience  sur l’importance des archives, et la documentation pour une meilleure planification du futur avec un traitement plus sérieux », a indiqué le coordonnateur de l’OMRH, M. Uder Antoine. 

De plus, ce sera l’occasion pour sensibiliser sur la gestion des documents et des archives, en cherchant à comprendre son importance dans le fonctionnement de la société, a informé M. Antoine.

« Une bonne gestion des archives nationales assoie une identité nationale, supporte la formation de l’Etat Nation, tout en en étant un des éléments d’appréciation d’une bonne gouvernance », a-t-il déclaré.

M. Antoine craint que « Sans une bonne gestion de nos archives, c'est-à-dire sans mémoire, nous posons quotidiennement des jalons pour continuer à ignorer notre racine, notre identité de peuple, nos droits, notre itinéraire, une réelle incompréhension de nos liens avec les autres, et les différentes options, possibles qui pourraient s’opposer à la réduction de notre dépendance, et plus que tout à notre propre développement ».

 


Pour sa part, le secrétaire exécutif de la primature M. Lucien Francoeur a fait savoir qu’il était important de « disposer d’un centre de documentation capable de permettre de retracer les actes de la vie de l’Etat et de la nation ».

M. Francoeur a indiqué que le séisme du 12 janvier 2010 à montrer que le pays n’avait pas pris les mesures appropriées pour préserver les archives. « Il est pertinent d’adopter au plus vite toutes les dispositions pour doter le pays, d’une politique publique de gestion documentaire et des archives », a-t-il affirmé.

Il a informé que ce forum offre l’opportunité de partager les constats, les faiblesses, les manquements, et les besoins dans le secteur.

Le directeur des archives nationales d’Haïti, M. Wilfrid Bertrand a fait savoir que l’organisation de ce forum est « une façon de marquer une rupture avec les vieilles pratiques », qui constituaient notamment à laisser à l’abandon la mémoire de l’institution. Il déplore qu’aucun service public ne figure pas dans l’organigramme d’une institution publique. 

« Nous sommes là aujourd’hui pour réparer le tort fait à la mémoire haïtienne, nous sommes là aussi pour instaurer de façon définitive la bonne gouvernance », a martelé M. Bertrand.

Le chef de l’ANH déplore qu’aujourd’hui plus de 2 millions 500 personnes, sont totalement inconnues de l’Etat, c'est-à-dire qui n’ont pas de papiers.

En ce sens, il invite les cadres, les directeurs généraux, les archivistes, les bibliothécaires à se joindre avec l’Etat haïtien, afin de jeter les bases d’une prise en charge de la documentation administrative dans tous les organismes publics.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 315 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter