• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : 745 000 candidats aux examens d’État cette année

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Ce sont environ 745 000 candidats qui auront à prendre part aux examens officiels cette année. Néanmoins, quelque 14 000 candidats en rhéto n’ont pas été validés pour des irrégularités graves relevées dans le dossier de leur cycle d’études, a annoncé vendredi 14 juin, le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Vanneur Pierre.

 

 

Portant des explications relatives aux problèmes enregistrés dans le système éducatif, le titulaire du MENFP dit avoir fait face à deux défis majeurs auxquels il entend à tout prix trouver des solutions définitives. Il a cité : la gouvernance du système et la qualité de l’éducation fournie. Selon M. Pierre, ce sont deux dilemmes qui constituent un véritable cauchemar pour les responsables du MENFP.

Rappelant le cas des élèves en situation irrégulière, le ministre a fait savoir que ce sont des élèves qui se permettent de faire deux classes durant une seule année académique ou, dans la plupart des cas, qui n’ont pas fait la classe de 3e secondaire, contrairement au prescrit du cursus scolaire du MENFP.

Ce sont des élèves qui n’ont pas obtenu leur moyenne dans une école et qui décident de passer en classe supérieure dans un autre établissement scolaire, grâce à un carnet falsifié en complicité avec un quelconque directeur d’école, a informé le ministre lors de cette rencontre avec la presse.

Des mesures

Le ministre Vanneur Pierre a rappelé toute une série de mesures visant à combattre définitivement tous les types de fraude dans le système éducatif afin, a-t-il dit, de redorer non seulement le blason du ministère mais aussi le pays tout entier.

De ces mesures, rappelle-t-il, il est désormais obligatoire à tous les directeurs et directrices d’écoles de soumettre au MENFP, une liste relative à la performance de tous les élèves de leur classe de troisième secondaire à la fin de l’année scolaire. Une façon, précise-t-on, de pouvoir déterminer les élèves qui ont réellement réussi en classe de 3e et qui sont habilités à prendre d’autres échelons.

Quant aux directeurs d’écoles impliqués dans les manœuvres frauduleuses et qui ont causé l’invalidation de ces candidats aux épreuves, ils seront sujets de mesures administratives et juridiques, suivant le degré de l’acte, a averti pour sa part, le directeur adjoint du MENFP, M. Ecclésiaste Télémaque.

Bons préparatifs

Par ailleurs, le directeur du Bureau national des examens d’État (BUNEXE), M. Renan Michel a indiqué que tout est fin prêt pour le déroulement des examens officiels qui débuteront le mercredi 19 juin pour prendre fin le 12 juillet prochain.

Entre-temps, le directeur adjoint du ministère, M. Ecclésiaste Télémaque, a indiqué avoir insisté sur la qualité des textes d’examens qui reflétera le niveau de programme vu en classe par les élèves au cours de l’année scolaire.

« Le degré des problèmes de ces textes sera proportionnel à ce que l’élève a appris au programme de l’année académique», rassure-t-il.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 379 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter