• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : De nouvelles propositions pour une graphie unique du créole haïtien

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

 

De nouvelles propositions ont été faites le jeudi 23 mai 2013 pour une graphie standardisée du créole haïtien dans les écoles à travers le territoire national, au terme d’un atelier de travail de trois jours sur les codes et standards du créole, a constaté un reporter de Haiti Press Network.

 

 

L’objectif de cette démarche entreprise par le ministère de l’Éducation nationale de concert avec ses partenaires internationaux et nationaux, vise à créer un système linguistique du créole, où tous les enfants haïtiens auront la même chance d’apprendre à lire dans leur langue maternelle.

Le professeur Michel Desgraff, expert international, principal animateur de l’atelier a présenté les résultats obtenus et les décisions prises en matière des codes et standards pour le créole écrit dans les matériels didactiques du premier cycle de l’enseignement fondamental.

Trois principes fondamentaux

Selon M. Desgraff, l’alphabet officiel que dispose déjà le créole haïtien ne va pas être modifié. Toutefois, on va y ajouter les principes linguistiques et les données empiriques sur la structure de la langue afin d’aboutir à des conventions permettant aux enfants d’apprendre à lire des textes de qualité répondant aux critères de la démarche.

Il existe, a-t-il fait savoir, trois principes fondamentaux de l’orthographe du créole, à savoir le graphème-phonème, la science et le sens linguistique qui englobe le système de sons, de syntaxes et de sens. 1) Chaque graphème, explique-t-il, est un symbole (une lettre ou deux) représentant un son qui se prononce de la même manière. 2) La science où des connaissances accumulées sur la structure de la langue, serviront à créer des conventions basées sur une fondation linguistique solide. 3) Le sens linguistique où l’enfant apprendra à faire correspondre le système de sons dans sa tête avec les symboles érigés dans les livres de lecture.

Un projet prometteur

D’après M. Desgraff, ce projet aidera à améliorer la qualité des textes créoles en vue d’un apprentissage plus efficace de nos enfants à l’école. Il encourage le créole dans le système haïtien qui, a-t-il dit, doit sans doute favoriser une plus meilleure compréhension des symboles chez les élèves débutants.

« Si un enfant n’arrive pas à apprendre à lire correctement, il n’arrivera pas non plus à apprendre quoique ce soit correctement. Pour que l’enfant assimile bien lors de son apprentissage que ce soit en lecture ou en écriture, il faut qu’il apprenne dans sa langue maternelle », laisse comprendre Michel Desgraff, lequel prône une méthode d’apprentissage où l’enfant bâtit lui-même sa connaissance.

Un impératif

Pour Pierre Jean-Baptiste, directeur adjoint de l’Enseignement fondamental, il est impérieux de standardiser l’orthographe du créole afin d’avoir une graphie unique de cette langue maternelle dans le pays.

« Quand les enfants démarrent à l’école dans la langue française, l’apprentissage paraît beaucoup plus difficile », constate-t-il. Est-ce la raison, explique-t-il, qui porte le MENFP à prendre cette année, la décision de faire apprendre les élèves du premier cycle fondamental à lire dans les manuels écrits en créole.

Les réflexions pertinentes dégagées dans le cadre de l’atelier vont être proposées à la Direction de l’enseignement fondamental (DEF) pour une analyse approfondie, avant de les acheminer à son tour, aux éditeurs de la place avec des propositions et des recommandations claires, selon les précisions de M. Jean-Baptiste.

L'initiative du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), à travers la plateforme pour le développement des compétences en lecture qui comprend plusieurs directions techniques du MENFP, a été appuyée financièrement par l’USAID et a bénéficié du support des organismes tels que : l’UNICEF, Save the children, Concern Worlwide, le Centre de formation pour la transformation etc.

À travers sa représentante en Haïti, l’USAID a réitéré son engagement de continuer à supporter le ministère de l’Éducation nationale dans ses actions visant l’amélioration du système éducatif.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 313 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter