• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Une Journée nationale de statistiques scolaires réussie dans l’Artibonite

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

 

La Journée nationale de statistiques scolaires (JNSS), instituée depuis 2012 par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a eu lieu sans anicroche dans les dix départements du pays le vendredi 12 avril 2013, à travers les Bureaux de district scolaire et les inspecteurs de zones. Dans le département de l’Artibonite, cette activité a été bien accueillie par les directeurs d’écoles qui se sont montrés très enthousiastes, constate sur place un reporter de Haiti Press Network.

 

 

La date du 12 avril a été retenue cette année pour le déroulement de la Journée nationale de statistiques scolaires, établie pour la première fois dans le système, par le ministère de l’Éducation nationale, le 20 avril 2012 dernier. Il s’agit d’identifier les écoles et de collecter toutes les informations nécessaires y relatives afin de les ajouter dans le répertoire du ministère.

Une initiative qui s’inscrit donc dans le cadre d’une nouvelle démarche stratégique de collecte de données relative aux écoles dans le but de produire de manière régulière les statistiques sur les écoles à travers le pays. Aussi depuis l’année dernière, la collecte de données relative aux institutions scolaires se révèle-t-elle une obligation pour les directeurs d’établissements scolaires envers le ministère.

Le vendredi 12 avril, dans le Bas comme dans le Haut Artibonite, cette journée s’est déroulée dans le calme, respectivement au Bureau de district scolaire (BDS) de Saint-Marc et à l’école nationale Belfond Pierre des Gonaïves. À l’instar de l’année précédente, les directeurs d’établissements scolaires de l’Artibonite ne se font pas prier pour remplir le questionnaire.

Comme demandé par le MENFP, le directeur départemental de l’Artibonite, Paul Emmanuel Laurent et surtout les inspecteurs de zones, avaient pris toutes les dispositions nécessaires pour accompagner les directeurs d’écoles publiques et non publiques dans le souci de faire de cette journée une réussite.

Sensibilisés sur la question et orientés préalablement par les inspecteurs de zones, directeurs et directrices d’écoles de Saint-Marc s’étaient réunis tranquillement au Bureau de district scolaire (BDS) pour remplir à tête reposée, le questionnaire élaboré pour la circonstance par le MENFP.

Il est 10 heures 57 du matin. Bureau de district scolaire de Saint-Marc. Environ une quinzaine de directeurs d’écoles s’asseyent modestement pour remplir le questionnaire. L’inspecteur Marc Michel Jeanty, responsable de la zone 4 du BDS de Saint-Marc les accompagne. Ce dernier devait collecter 45 documents y relatifs pour 45 écoles qui étaient sous sa responsabilité dont 5 écoles publiques et 40 écoles non publiques.

Heureux et fier d’effectuer son boulot, l’inspecteur Jeanty qui nous a expliqué le déroulement du processus, a fait savoir que la journée s’est nettement bien passée. Applaudissant cette initiative,  il a indiqué que ce recensement va permettre au ministère de mieux informer sur les écoles du pays afin de pouvoir adopter les meilleures décisions dans le système.

« C’est une très grande journée. Cela doit permettre au MENFP d’adopter les décisions nécessaires. Cela stimulera également une mouvance au sein du système. Les directeurs d’écoles comprendront certainement qu’ils ne sont pas lâchés comme ça dans la nature », a soutenu l’inspecteur Marc Michel Jeanty, indiquant au passage que la stratégie utilisée cette année par le MENFP est beaucoup mieux que celle de l’année dernière.

Aux Gonaïves où 80 directeurs d’écoles s’étaient regroupés au Bureau de district scolaire 2 (BDS 2), le scénario n’a pratiquement pas été différent à l’école nationale Belfond Pierre où s’est déroulée la journée. Là, le directeur départemental, Paul Emmanuel Laurent a rendu une visite aux directeurs et directrices qui ont rempli sans ambages le document, sous la supervision de l’inspecteur Jorane Honorat, affecté au BDS 2 de la zone 5.

Le directeur Paul Emmanuel Laurent a échangé durant quelques minutes avec les directeurs d’écoles sur l’importance fondamentale de la Journée nationale de statistiques scolaires. Le responsable de l’éducation dans le département de l’Artibonite a rappelé que les informations collectées dans le cadre de cette démarche vont servir de boussole au MENFP dans ses prises de décision au profit de la société tout entière.

« Cette quête d’informations s’accorde bien au virage vers la qualité que prône inlassablement le ministre Vanneur Pierre. Il y aura tout un tas d’interventions à faire en amont et en aval dans le système. Il faut diagnostiquer et avoir des éléments clairs. Donc, la Journée de statistiques scolaires est déterminante pour le ministère », a fait comprendre avec brio M. Paul Emmanuel Laurent aux directeurs d’écoles.

Par ailleurs, à Saint Marc comme dans la cité de l’Indépendance, les directeurs d’écoles n’ont exprimé qu’un seul et unique sentiment : celui d’une satisfaction certaine par rapport à l’organisation d’une telle journée dans le secteur éducatif.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 484 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter