• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : Environ 700 enfants de rue scolarisés à Port-au-Prince

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Dans sa démarche visant à rendre l’éducation possible à toutes les couches sociales, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), a ouvert trois centres de formation dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince où quelque 700 enfants de rue sont accueillis, a informé mardi le ministre de l’Éducation Vanneur Pierre, lors d’une rencontre avec les responsables du programme et des membres de la presse, a constaté Haïti Press Network.

 

 

Ces trois centres de formation où des jeunes de 8 jusqu’à 25 ans suivent régulièrement des cours civiques de citoyenneté et professionnel se trouvent à Delmas 31, à la Croix-des-Bouquets et à la rue Alexandre au centre-ville, selon les précisions du ministre Vanneur Pierre.

Selon le titulaire du MENFP, cette initiative entre dans le cadre du Programme de scolarisation universelle, gratuite et obligatoire (PSUGO) qui vise à faciliter l’accès à l’éducation à toutes les couches de la population, selon le vœu et la vision du gouvernement, notamment le président de la République, Michel Joseph Martelly.

« Les enfants de rue constituent un problème sérieux pour la société et préoccupent profondément le gouvernement. Si nous voulons avoir une société moderne, la chance doit être accordée à tout le monde, y compris les enfants de rue. À travers la politique d’inclusion et d’insertion sociale scolaire du gouvernement, nous travaillons de façon assidue afin de prendre en charge ces enfants », a déclaré le locataire du MENFP.

Intervenant tour à tour, les responsables du Programme d’insertion sociale scolaire des enfants de rue, Juliette Phanor Euristil, Coordonnatrice, Vanissa Rémy, psychologue et responsable du centre de Delmas, Ruth Joseph, membre de la commission enseignement et Maja Dominique, membre de la commission administration et logistique, ont de leur côté, fait part de la bonne marche du programme.

Ils sont au total 33 enseignants couvrant les trois centres de formation qui partagent leur connaissance aux jeunes lesquels, reçoivent aussi de bonnes notions sur le savoir-vivre et le comportement à adopter.

Ces enfants de rue sont classés en deux catégories d’âge, d’après la coordonnatrice Juliette Phanor Euristil. Une catégorie regroupant des jeunes de 8 à 10 ans et une autre catégorie de jeunes âgés de 15 à 25 ans, pour lesquels un volet professionnel a également été prévu en collaboration avec la Secrétairerie d’État à la formation professionnelle, a-t-elle indiqué.

« Ils essuient les vitres de voiture dans la matinée. Mais à partir d’une heure de l’après-midi, ils prennent le chemin de l’école. Un plat chaud et du jus sont offerts quotidiennement à eux. Pour beaucoup, c’est l’unique plat du jour », souligne la psychologue chargée du centre de la commune de Delmas, Vanissa Rémy.

Néanmoins, elle a indiqué que les enfants se montrent très intéressés à l’apprentissage quoiqu’ils n’aient pas encore été totalement libérés des tics de la rue.

Par ailleurs, les responsables du programme souhaitent le concours de tout un chacun afin de parvenir aux résultats escomptés, savoir : sortir les enfants de la rue. De ce fait, elles comptent sur une entité étatique comme le ministère des Affaires sociales pour aider à la question de l’hébergement définitif de ce groupe de jeunes.


Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 264 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter