Haïti-Santé : La SHP debout contre la pneumonie en Haïti

Dimanche, 30 Septembre 2012 20:10 AL/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

La Société Haïtienne de Pédiatrie (SHP), présidée par Dr Jacqueline Gautier, va entreprendre sous peu, une série d’activités sanitaires, englobant une campagne de sensibilisation ciblant particulièrement les familles vivant encore sous les tentes et les femmes, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la pneumonie célébrée depuis 2009, le 12 novembre de chaque année, ont annoncé dimanche à Haiti Press Network, les responsables de l’institution.



Au menu des activités, la présidente de la Société Haïtienne de Pédiatrie, Mme Jacqueline Gautier a annoncé : la sensibilisation contre les méfaits de la pneumonie de l’enfant en Haïti, la formation des agents sensibilisateurs, la réalisation d’outils de communication relatifs aux préventions contre la maladie et bien d’autres. 

Selon Mme Gautier, ces activités seront rendues possibles par le dévouement des membres de la SHP, mais aussi grâce à une subvention de 10 000 dollars américains mise à la disposition de l’institution, après avoir gagné un GRANT offert sur concours, par John Hopkins School of Public Health, États-Unis d’Amérique.

Cette subvention octroyée par the 2012 Small Grants for World Pneumonia Day Advocacy Program, entend supporter les événements et activités de prévention et de contrôle de pneumonie dans les pays où les enfants payent un lourd tribut à cette maladie.

Par ailleurs, la SHP a indiqué l'importance d’ouvrir les yeux sur la nécessité de prévenir la pneumonie de l’enfant et d’autres problèmes de santé à l’attention des familles, des professionnels de santé et des décideurs politiques d’Haïti.

Selon les responsables de la SHP, la pneumonie est le tueur numéro 1 mondial des enfants de moins de cinq ans. En 2010, informent-ils, près de 1,4 millions enfants de moins de cinq ans sont décédés de pneumonie, dont plus de 90 % originaires des pays en développement.

« Pour leur implication inconditionnelle dans une telle initiative, nous devons avouer et du même coup, honorer les efforts consentis par des pédiatres comme : Dr Jessy Colimon, championne des Objectifs du millénaire (OMD) et Dr Jacques Alain Pelletier, directeur exécutif de la Société Haïtienne de Pédiatrie », a souligné au passage la professionnelle de la santé.

La Société Haïtienne de Pédiatrie, soulignons-le, a été retenue par voie de concours parmi 100 organisations.

« Les fonds alloués seront utilisés pour sensibiliser les femmes, les adolescents, les décideurs politiques et les prestataires de soins au problème de la pneumonie en Haïti », a fait savoir la pédiatre.

Journée mondiale de pneumonie
Créée en 2009, la Journée mondiale de lutte contre la pneumonie, rappelons-le, a pour but de sensibiliser à la pneumonie en tant que problème de santé publique. Elle entend également contribuer à la prévention de millions de décès évitables d’enfants qui surviennent chaque année.

Elle est organisée par la Coalition mondiale contre la pneumonie de l’enfant (un réseau d’organisations internationales, gouvernementales, non gouvernementales, communautaires, d’instituts de recherche et d’établissements universitaires, de fondations et de personnes). Ce réseau sert à attirer sur la pneumonie, l’attention nécessaire de la part des donateurs, des responsables politiques, des professionnels de la santé et du grand public.

Notons que selon des études menées par des organismes mondiaux de santé, la pneumonie considérée comme un fléau, tue chaque année plus que le SIDA, le paludisme et la rougeole réunis. 1, 8 millions d’enfants de moins de 5 ans décèdent ainsi tous les ans de la maladie, soit un gamin toutes les 20 secondes, souligne-t-on.

Quid SHP
Association médicale privée à but non lucratif, fondée à Port-au-Prince le 6 mai 1976 par une équipe de médecins pédiatres, la Société Haïtienne de Pédiatrie (SHP) a pour mission de travailler au développement de la médecine infantile et à l'amélioration continue du statut de l'enfant haïtien. Avec de l'imagination, une collaboration active des membres et une foi inébranlable dans l'avenir de l'enfant haïtien, la SHP a mis l’accent sur les préoccupations sociales et académiques vécues quotidiennement par le pédiatre.

Par ses actions, la SHP contribue à la standardisation de la pratique de la pédiatrie en Haïti. Elle favorise et encourage en même temps les recherches dans le domaine de la pédiatrie.

Elle vise également à aider Haïti à atteindre les Objectifs de développement du millénaire (ODM). Ce, a-t-on appris, par l’amélioration de la couverture vaccinale pour contrôler la plupart des maladies et éradiquer la poliomyélite, la rougeole, la rubéole congénitale et le tétanos ombilical.

Texte : Alix Laroche
Photo : SHP