• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-société:Malya Villard-Appolon, une victime qui ne veut plus de victimes de violences sexuelle

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 10
MauvaisTrès bien 

Sélectionnée parmi les « top ten CNN Heroes 2012”,  pour ses efforts dans l’accompagnement des femmes victimes de violences, Malya Villard Apollon étant elle-même une ancienne victime, se livre corps et âme dans la  lutte contre les violences faites aux femmes.

Lors d’une interview exclusive accordée à Haiti Press Network, la nominée  des « top ten CNN Heroes 2012 » est satisfaite de sa nomination, mais elle n’est surprise « vu la qualité de service que son organisation offre aux femmes et enfants victimes de violences sexuelles en Haïti ».

Mme Appolon est la coordonatrice de l’organisation « Komisyon Fanm Viktim pou Viktim » (KOFAVIV) qui depuis sa fondation en 2004 et  se met au service  des victimes de violences de toutes sortes spécialement les violences sexuelles.

« La KOFAVIV reçoit des victimes de tout âge, de 6 mois à 60 ans », explique sa coordonatrice générale. « L’organisation se constitue en un réseau divisé en plusieurs unités qui fournissent de l’encadrement aux  victimes du point de vue légal, médical et psychologique », ajoute-t-elle.

Mme Appollon s’est livrée dans ce combat pour avoir été victime de viol à deux reprises et a dû s’occuper de sa fille violée en décembre 2009.  La militante raconte qu’elle a été  violée en 1992 par des militaires qui avaient battu à mort son mari. Elle a été également violée en 2003 par un racketteur qui lui avait promis de trouver une place dans une école publique pour son enfant.

Sinistrée après  le séisme du 12 janvier, Malya était allée trouver refuge dans le plus grand camp d’hébergement du pays au Champs de mars. Là elle a été témoin des conditions vulnérables dans lesquelles vivaient les femmes et les fillettes exposées aux violeurs.

Après le 12 janvier 2010, cette héroïne de CNN, en plus d’aider les filles violées, s’est engagée également dans la prise en charge de certaines filles et fillettes qui, privées de leurs parents, se sont adonnées à la prostitution.

« L’organisation fait venir ces filles, leur fournissent un accompagnement psychologique et un métier pour gagner dignement leur vie », a expliqué Mme Appolon.

Certaines femmes, qui, après avoir  été violées, sont toujours percutées par des bandits, elles sont hébergées durant trois mois par l’organisation, et par la suite, elles bénéficient d’une aide via un projet de magasin communautaire pour prendre soin de leur famille.

Agée de 52 ans et mère de 6 enfants, Mme Malya Villard-Applon se dit satisfaite du travail qu’effectue son organisation. Sa plus grande victoire est de permettre à ce que certaines filles violées aient pu trouver justice, ce qu’elle n’a pas pu bénéficier elle-même. Elle se réjouie du fait que la police nationale accepte de l’accompagner dans sa lutte.

En ce qui a trait à sa nomination au « top ten CNN Heroes 2012 », Mme Malya Villard-Appollon croit dure comme fer qu’elle peut gagner le premier prix. «  Je sais qu’il y a beaucoup d’organisations à travers le monde qui effectuent le même travail que la mienne, mais je sais que je peux gagner le premier prix ».

Rempoter la première place, serait pour Malya « une opportunité pour l’organisation et une victoire pour le pays en général ».

Le vote se poursuit jusqu’en novembre 2012 sur CNN. Mme Appolon doit quitter le pays à destination des Etats Unis le lendemain du vote soit le 29 novembre.


Wilner Jean Louis
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 437 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter