Haïti-Société: Il y a ceux qui nettoient, il y en a d’autres qui salissent

Vendredi, 02 Mars 2012 15:14 DJ/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 

Les employés du service métropolitain de collecte des résidus solides (SMCRS) et d’autres compagnies dans le même domaine, nettoient les rues de la capitale à longueur de journée. Mais face à de nombreux autres qui salissent les rues, le travail est vain, a constaté Haïti Press Network.

 



Armés de brouettes et de balais, des agents du SMCRS et d’autres compagnies nettoient les rues de la capitale tôt le matin. Ils sont suivis des camions qui ramassent les ordures. Pourtant, avant midi on peut déjà voir les rues remplies d’ordures. Les gens déversent les déchets en plein milieu de la rue à longueur de journée.

"Il y a plus de 25 ans que les gens ont pris pour culture de jeter des ordures au milieu de la rue et sans craindre de polluer l’espace qu’ils vivent", a déclaré un observateur à HPN.

"Il ne faut pas uniquement mettre des équipes pour nettoyer mais il faut des dispositions pour empêcher aux gens de jeter les ordures dans la rue. Même quand on double le personnel de nettoyage, le problème existera encore, car c’est la mentalité qu’il faut changer", a ajouté un Pétion-Villois.

"Les Haïtiens ont pris l’habitude de jeter les ordures dans la rue, il faut combattre cette culture avant de réussir de garder les rues propres", a conclu un autre citoyen consterné par le problème.


Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.