• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Eau: l’État a-t-il le contrôle des compagnies de distribution d’eau ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Pour la plus part des quartiers de la capitale, la pénurie d’eau constitue un problème majeur. Les instances publiques chargées de la distribution de l’eau à Port-au-Prince, continuent de faire preuve d’une grande faiblesse, en dépit de l’aide externe.

 

 

Du coup les camions de livraison d’eau représentent le seul recours pour certains usagers, mais l’existence de ce service semble échapper au contrôle de l’Etat, a constaté Haiti Press Network.


Depuis de nombreuses années, des camions citernes appartenant à des compagnies privées, assurent la distribution de l’eau potable et non potable à la population de Port-au-Prince. Un commerce très onéreux pour les propriétaires des compagnies ainsi que pour les revendeurs, selon ce qu’a indiqué à HPN, un employé d’une compagnie qui a requis l’anonymat. Deux mille (2.000) gourdes : c’est le prix d’un camion d’eau. La distribution se fait le jour comme la nuit.


Jeudi19 janvier. 8 heures 29 du matin. Judner, chauffeur d’une compagnie de distribution d’eau de la capitale, stationne son camion-citerne géant dans une petite rue exiguë de Delmas 60. Il actionne bruyamment son avertisseur sonore pour signaler son arrivée à la personne qui en avait précédemment fait la demande. Un autre employé chargé des accessoires, s’active à introduire un long tuyau très sale dans la citerne à eau d’un voisin. Quelques instants après, démarre la pompe permettant la livraison. Ensuite, un bruit sourd s’installe dans les tympans des riverains. On en a pour environ une trentaine de minutes.


Ouf ! C’est enfin terminé ! Le calme revient dans l’environnement. Judner est à sa première livraison d’eau de qualité douteuse pour la journée. « Kap voum ». Le camion dont le contenant est rouillé, part en trombe, en quête d’une autre cargaison.

Bien que dans la plupart des foyers, l’eau délivrée par les camions-citernes ne soit pas buvable, elle est utilisée dans la cuisine, pour la lessive et aussi pour la douche.

La provenance du liquide livrée par camion reste douteuse et représente une préoccupation pour de nombreux citoyens. Le lieu d’origine de ce bien précieux mais très rare dans certains quartiers, pose énormément de problèmes, les sources sont polluées dans certains cas.

Le pire, c’est que personne ne sait s’il existe du côté de l’État, un service de contrôle strict de la qualité d’eau livrée à longueur de journée par ces compagnies. Quant au danger sanitaire qui se dessine dans l’air, n’en parlons pas. Parfois, des livraisons se font même à 2 heures du matin.

« D’où puise-t-on ces eaux à une telle heure ? Procède-t-on régulièrement au nettoyage des citernes ? Pourquoi une livraison d’eau à une heure pareille ? Les autorités concernées ont-elles un œil sur ce secteur mercantile ? », s’interroge un riverain réveillé de son sommeil par le bruit ronflant du moteur d’un camion-citerne.

Il est sans conteste que le pays fait face à des défis considérables dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement. Notamment l’accès au service publics est très bas, sa qualité est douteuse et les institutions publiques restent très faibles quoique les ONG jouent un rôle important dans le secteur, surtout en milieu rural et dans les quartiers défavorisés.

Précieuse à la vie, l’eau tout comme l’air demeure un bien commun. Mais dans certains pays comme le nôtre, des individus en font leur bien privé et s’enrichissent sur le dos de toute une population.

Nous avons vainement tenté de contacter les responsables du ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC), de la CAMEP, de la DINEPA, de la Santé publique et même du Commerce pour arracher leur point de vue concernant cette activité commerciale qui risque d’engendrer des problèmes graves de santé publique.

Texte et photo : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 401 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter