• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haït-Société : « Un bilan positif pour les 25 ans du FAES », déclare Ronsard St-Cyr

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le directeur général du Fonds d’assistance économique et social (FAES), Ronsard Saint-Cyr, accompagné des autres directeurs, a présenté, lundi, lors d’un point de presse, le bilan des activités de cette entité et a promis la réalisation de plusieurs projets d’éducation  avant la fin de l’année en vue de permettre aux nombreux jeunes de mieux s'instruire.

 

Il a profité de cette rencontre avec la presse pour annoncer l'organisation d'une journée porte ouverte pour les 25 ans du FAES dans le but d’étaler les différents projets exécutés dans le pays avec les bailleurs de fonds.

« Nous sommes une entité chargée d’accompagner les communautés défavorisées et nous sommes fiers d’avoir obtenu un bilan positif pendant les 25 ans du FAES. Je profite de cette occasion pour présenter le bilan des différents projets en cours  et annoncer que notre principal objectif pour cette année sera l’éducation », a déclaré Ronsard Saint-Cyr.

Onze (11) de ces programmes sont financés par 7 bailleurs de fonds et le budget annuel de FAES est estimé à 7 milliards de gourdes. Mais pour cette année, le budget a été réduit. 10% de l'enveloppe est utilisée pour le fonctionnement intérieur du FAES (employés, contractuels et cadres).

Financés par la Banque interaméricaine de développement BID et Fonds international de développement agricole (FIDA), quatre-vingt (80) projets d’écoles sont en cours cette année et totalisent un montant de 156, 200,000 dollars US. Vingt (20) d’entre elles seront prêtes pour le mois d’octobre prochain et les autres pour la fin de l’année 2015.

Selon le numéro 1 du FAES, environ 232 maisons sont en chantier à Terrier Rouge, 182 à Ouanaminthe et plusieurs autres sont en construction dans d’autres régions du pays. Il a aussi profité de cette occasion pour souligner que le projet « Ti manman cheri » englobe 80 134 mamans et se fera désormais en communauté et sous forme de crédit.

Par ailleurs, le directeur Jean Eudes Erthelou du projet « Ede Pep » a souligné que l’an dernier le projet pilote « Kore Etidyan » a touché 31.000 étudiants et la session 2015-2016 se fera sur des critères d’âge (de 18 à 30 ans) et l’étudiant doit avoir 7 comme moyenne minimal pour participer à ce programme afin d’éviter toutes complications.

Le FAES a pour mission d’accompagner les communautés défavorisées dans le développement de leurs capacités et la valorisation de leurs potentialités en vue de dégager une vision commune de leur avenir en apportant l’appui nécessaire à leur renforcement et en finançant des projets prioritaires identifiés par ces communautés.

 

Esther Versière

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 723 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter