• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Éducation-Santé : L’hygiène et l’assainissement, nécessaires pour la performance de nos écoliers

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Du 17 au 18 juin se tient à Hinche, notamment à l’École fondamentale d’application-Centre d’appui pédagogique (EFACAP), un atelier de formation à l’intention des inspecteurs et d’autres acteurs éducatifs du département du Centre, dans le cadre du Projet de « Certification des écoles amies de l'hygiène », coordonné par la Direction de santé scolaire (DSS) du ministère de l’Éducation nationale (MENFP), dirigée par le Dr Érold Joseph, a constaté Haïti Press Network.

 

Environ une cinquantaine de participants ont pris part à l’atelier et prêts à dupliquer les notions théoriques apprises à d’autres groupes de la collectivité. Une initiative qui vient renforcer la démarche vers la qualité entreprise par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle. La santé et l'hygiène étant toujours oubliées en tant que déterminants importants de la qualité de l'éducation.

 

Il s’agit, d’après le directeur Érold Joseph, de créer un challenge entre les établissements scolaires et les différents départements du pays quant à l’hygiène et l’assainissement.

Ce programme qui constitue un outil de taille pour une meilleure coordination des activités et du financement dans le domaine de la santé scolaire, doit aboutir au décernement d’une plaque d’honneur, d’[un drapeau et d’une prime à des institutions scolaires respectant les normes liées à l’hygiène et l’assainissement.

« C’est une démarche qui entend influencer l’environnement global de la population en termes de perception, valeurs, attitudes, et croyances en ce qui a trait à la question de l’hygiène », a fait comprendre le responsable de la DSS du MENFP.

Pour sa part, le directeur départemental de l’éducation du Centre, M. Mulaire Julsaint qui avait donné le coup d’envoi de l’atelier, a mis l’accent sur l’importance de promouvoir l’hygiène et la santé en milieu scolaire. Des vecteurs qui, selon lui, contribueront largement à la performance des élèves.

« On ne peut s’attendre à de bons résultats chez nos enfants à l’école si leur état de santé n’est pas pris en compte », soutient-il, soulignant au passage que la majorité des écoles de son département fonctionnent dans des conditions d’hygiène et sanitaire inappropriées.

Dix écoles en moyenne seront retenues par département pour participer au programme. Ce processus se fera, précise Dr. Joseph, par les Directions départementales d’éducation (DDE) de concert avec les directeurs d’établissements. Ces écoles seront proposées comme modèles au niveau national. Une sélection qui vise à choisir les écoles disposant déjà d’au moins un strict minimum en matière d’hygiène et d’assainissement.

Par cette initiative le MENFP espère, parmi les résultats escomptés, que les décideurs, les directeurs d’écoles, les enseignants, les élèves, les parents et la communauté en général, comprennent l’importance de la question de l’hygiène et de la salubrité en tant que porte d’entrée vers la santé à l’école.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 270 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter