• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Migration : L’OIM attire l’attention sur les dangers de la migration irrégulière par la mer

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

L’organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a une fois de plus attiré l’attention sur les dangers qu’encourent les personnes qui s’adonnent à la migration irrégulière par la mer depuis Haïti. Selon l’organisation, la cote Nord-ouest d’Haïti est le principal point de départ des migrants irréguliers qui veulent se rendre notamment aux Bahamas, les Iles turques-et-caïques ou les Etats-Unis.

 

Ces traversées sont souvent organisées par des passeurs peu scrupuleux à bord d’embarcations branlantes et dangereuses, avec des passagers confrontés à la violence, à la faim, au viol, à l’emprisonnement et au rapatriement, et parfois même à la mort en mer, rapporte l’OIM à travers un communiqué.

« Il est essentiel d’informer les migrants potentiels sur les dangers intrinsèques aux traversées maritimes irrégulières. Nous pensions que la manière la plus persuasive de le faire était par le biais des voix de ceux qui ont tenté ces traversées dangereuses et trop souvent meurtrières. Nous avons rencontré des habitants de Port-de-Paix et avons découvert qu’ils avaient beaucoup d’histoires à partager, même si certains craignaient de parler en public ou de montrer leur visage », explique Ilaria Lanzoni, chargée des médias et de la communication de l’OIM en Haïti.

Dans le cadre de sa campagne de sensibilisation, l’organisme a produit un documentaire qui comprend une série de témoignages directs d’habitants de Port-de-Paix et de l’île de la Tortue qui ont tenté les périlleuses traversées.

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 260 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter