Haïti-Musique: « Li pako two ta » pour Léopold Ciné

Mardi, 16 Décembre 2014 14:15 RLJ/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 

Le chanteur Léopold Ciné Gagnant du grand concours télédiffusée à l'epoque « Ticket Max Académy 2006 », vient de lancer son premier single baptisé « Li pako two ta ».  A travers cette chanson sur un rythme de compas et de zouk, Leo raconte l’histoire d’un homme qui aime une femme maltraitée par son amant. L’amoureux croit toujours possible une histoire d’amour entre lui et celle-ci. (HPN vous présente une petite entrevue avec l’artiste).

 

Haïti Press Network: Parle-nous un peu de ton single?

Léopold Ciné : C’est mon tout premier single depuis mon sacre à « Ticket Max Académy 2006» au coté de Nathalie Jean. Depuis lors, j’ai toujours eu la chance de présenter des chansons en duo ou avec la troupe Corps et Ame de Gaël Bien-Aimé. Le titre de la chanson est «  Li pako two ta ».

HPN : Que signifie ce titre pour toi ?

LC : « Li pako two ta » a beaucoup de sens pour moi. Cela veut dire qu’il n’est pas encore trop tard pour moi de faire mon chemin dans la musique, en raison que j’ai laissé passer beaucoup de temps depuis mon entrée sur scène. A l’époque, lors que j’ai remporté le concours en 2006 je n’avas que 22 ans. Aujourd’hui 8 ans plus, tard je n’ai aucun album, bien que  j’ai toujours performé avec des artistes en Haïti et à l’étranger.

HPN : Est-ce que l’histoire que tu comtes dans « Li pako two ta » retrace ton parcours dans la musique depuis ton sacre ?

LC : Cela devrait être ça, mais j’ai mis le titre sur une histoire d’amour pour  pouvoir capter le maximum de gens, parce que c’est l’amour qui est le sujet le plus universel à traiter en musique. Je dirais que « Li pako two ta » reflète beaucoup plus que ça pour moi.

HPN : est-ce toi qui as écrit le texte ?

LC : Oui, je l’ai écrit. C’est un texte en créole au rythme du  compas et du Zouk, juste pour répondre à la tendance du moment. J’ai aussi profité  pour donner au public un bonus track  qui s’appelle « Prisonnier par amour ». Ce texte est intégralement en français, et aussi c’est un zouk pur. J’ai eu l’idée de le faire à partir de quelques amis rencontrés à la Martinique en 2009. Ils m’ont encouragé à jouer sur ce rythme. Une chose qui m’a également marquée à la Martinique, c’est que  j’ai pu observer des jeunes, qui interprétaient très bien de la musique compas, d’Alan Cave de Carimi, de New-Look. Alors je me suis dit pourquoi pas je n’interpréterai pas des musiques au rythme du zouk.

HPN : Qui d’autres chantent avec toi sur ces deux tracs ?

LC : C’est seulement moi qui chante sur les deux musiques. Cependant il y a des choristes comme Stephy Pierre, David Morinvil, et FMac qui se trouve en Back-ground. C’est seulement la première chanson « Li pako two ta » qui est déjà disponible sur Soundcloud et Facebook et qui est passé à la radio à Port-au-Prince et dans des villes de province. Je voulais commencer la promotion de Li pako two ta » et ensuite enchainé avec « Prisonnier par amour ». « Prisonnier par amour » sera disponible probablement après le carnaval.

HPN : A quand la vidéo de ton single ?

LC : Pour la vidéo, je vais laisser passer cette chaleur carnavalesque qui arrive bientôt. Juste laisser le temps pour que les mélomanes puissent avoir le temps de savourer la musique. Elle sera disponible probablement en mars 2015.

Pour écouter la chanson:  https://soundcloud.com/leopold-dell-cine/li-pako-two-ta


Biographie de Léopold CINE

Léopold CINE est un chanteur, compositeur et interprète né à Port-au-Prince en un mois de mars. Passionné de la chanson depuis le Jardin d’enfant, Léopold n’avait que 16 ans lorsqu’il a remporté un concours évangélique lors d’une croisade d’une église adventiste de son quartier avec sa propre composition intitulée « Je chante pour Toi Seigneur ».

En 2002, il a remporté la seconde place d’un mini concours de chant d’interprétation à Radio Vision 2000. La même année, il a intégré la chorale de son école comme soliste principal avec laquelle il a donné plusieurs concerts. Toujours en 2002, il a été sélectionné pour le rôle principal dans deux (2) pièces de théâtre à succès écrits par des élèves de son école. Léopold a été le premier de son établissement scolaire à écrire une chanson originale, titrée : « Le Temps Des Aurevoirs », à l’occasion de la cérémonie de graduation de sa promotion de fin d’études secondaires (2002-2003). Quelque temps après, il a rejoint la chorale de son église baptiste et y a passé cinq (6) ans. Entre-temps, Léopold étudie la Communication sociale à la Faculté des Sciences Humaines mais a du fermer son dossier à la Faculté de Linguistique Appliquée en 2e année. En 2005, il a collaboré avec les rappeurs Aton et MC sur la chanson « Manmi pa kite mwen » qui raconte l’histoire d’un fils désespéré à la perte de sa mère bien aimée.

Ce n’est qu’en 2006, que Léopold s’est incontestablement confirmé en remportant le premier prix du grand concours télédiffusé organisé par la Télémax et Ticket Magazine, TicketMax Academy, grâce à ses deux compositions originales « Ayiti Konbit » et « I Still Believe », aux côtés de sa complice Nathalie Jean. Ce sacre, lui a permis de faire des études en « Diplomatie et Relations Internationales », parallèlement avec son métier de rédacteur à Haïti Press Network (HPN).


En 2007, Pilou, comme le surnomment ses amis, a incarné le premier rôle de « Don Juan », dans la comédie musicale du même nom, écrite par Félix GRAY, réadaptée et mise en scène par Gaëlle BIEN-AIME. L’année prochaine, il a offert une émouvante prestation à un festival en République Dominicaine sous l’invitation d’une association d’étudiants haïtiens vivant là-bas.

En 2009, Pilou est choisi parmi la délégation de jeunes artistes qui représentent Haïti à la 10e édition de la Quinzaine de la Jeunesse Caribéenne à la Martinique. Léopold a performé également à Cusco (au Pérou) en 2009, et en France en 2011 en compagnie de la chanteuse Tifane dont les recettes ont été destinées à des œuvres caritatives. En 2010, le vidéoclip de « Ayiti Konbit » est réalisé grâce au précieux concours de la Ministre de la culture d’alors Madame Marie Laurence Jocelyn-LASSEGUE.

Aujourd’hui, Léopold travaille au Bureau Haïtien du Droit d’Auteur et sous peu, les fans de l’artiste pourront l’apprécier à travers son démo de deux (2) nouvelles compositions originales qui paraitront en préludes à son premier album actuellement en préparation. « Li Pako Two Ta », l’une des chansons du démo est sortie en la dernière semaine de novembre 2014.