• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-politique:la Jilap invite les autorités à offrir un lendemain meilleur aux haïtiens

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La Commission Episcopale Nationale Justice et Paix (Jilap) a organisé, du 19 au 21 novembre 2014, son Assemblée générale au centre de formation Iteka à Gressier. A l’issue des rencontres,  les différents déglués de la Jilap ont dressé un sombre bilan de la situation politique et socio-économique du pays et ont appelé  les autorités à planifier offrir un meilleur lendemain au peuple haïtien.

 

« Planifye lavni pou tout pitit peyi a gen la vi » a été  le thème retenu  par la Jilap, lors de sa dernière Assemblée générale à laquelle ont pris part plus de 72 déglués venus des différents départements du pays et autres intervenants.

Les délégués du Jilap disent avoir fait un triste constat de la situation politique et économique du pays. Ils  dénoncent, entres autres, le manque de volonté du pouvoir en place d’organiser les élections dans le pays afin de doter les institutions du pays des dirigeants légitimes.

La Jilap a également critiqué ce qu’elle appelle  une série de propagandes gouvernementales faisant croire que la vie de la population s’améliore, alors que c’est faux. Les programmes sociaux tels : Aba Grangou, Edepep, kore edidyan se font dans l’irrespect total de la dignité des bénéficiaires et n’atteignent pas réellement les couches les plus vulnérables, s’est indignée Mme Jocelyne Colas Noel, directrice nationale de la Jilap

Mme Colas a également condamné les brutalités policières, lors des manifestations de rue de l’opposition. Il s’agit, selon elle, d’une mauvaise pratique  du gouvernement en place visant à inféoder les autres pouvoirs

En guise de recommandations, la Jilap invite les 3 pouvoirs de l’Etat à planifier un meilleur avenir pour tous les Haïtiens  afin qu’ils puissent vivre dans la dignité. Les dirigeants doivent  mettre sur pied des politiques publiques dans différents domaines susceptibles de garantir les droits de la population, a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, la Jilap renouvelle son engagement à travailler aux côtés de la population à travers les axes de formation-action, observation-responsabilisation, gestion de conflit,  accompagnent des victimes et les plaidoyers pour la reforme de la justice.

La Commission appelle les politiciens à manifester la volonté de favoriser un climat de paix et de justice dans le pays. La Jilap croit qu’il revient aux Haïtiens, eux-mêmes, de trouver les solutions aux problèmes qui rongent le pays.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 313 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter