• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Éducation : une trentaine de directeurs de lycée bientôt en formation

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, M. Nesmy Manigat a, au cours d’une conférence de presse, ce jeudi après-midi, au bureau central du MENFP, informé de la tenue des séances de formation pendant une période de temps, à l’intention d’une trentaine de directeurs de lycée du département de l’Ouest, a constaté Haiti Press Network.

 

 

D’après le titulaire du MENFP, cette décision qui se trouve insérée parmi les douze mesures adoptées récemment par le gouvernement dans le cadre de la rénovation du système scolaire haïtien, s’inscrit dans la dynamique visant à améliorer les compétences des directeurs et enseignants des écoles publiques. Il s’agit, insiste le professeur Nesmy Manigat, de renforcer la gouvernance du parc scolaire public haïtien.

« Il n’y a pas de surprise. Nous l’avions déjà annoncé lors d’une réunion avec les directeurs de lycée au Karibe. Cette année est consacrée à la formation pour les chefs d’établissements scolaires et les enseignants qui, d’après le recensement réalisé en septembre de l’année en cours, sont respectivement au nombre de 20 000 et 170 000 dans le système », a affirmé le ministre Nesmy Manigat.

Selon M. Manigat, l’État prévoit d’assurer deux ans consécutifs de formation dans le cadre d’un vaste programme à l’intention de ces professionnels de l’éducation qui constituent l’un des maillons importants de la chaine éducative.

Rassurant cette première cohorte de directeurs d’établissement scolaire public déjà touchés par cette mesure, le principal responsable du MENFP a fait savoir que ces derniers ne sont pas démis de leur fonction, avant de préciser que cette démarche s’inscrit tout simplement dans la logique visant à améliorer la qualité de l’enseignement dans le pays.

« Nous commençons dans l’Ouest avec les chefs d’établissement scolaire public. Nous touchons au fur et à mesure, les censeurs et les enseignants. C’est un droit qu’ils ont et l’État a pour obligation de s’assurer qu’ils sont bien formés pour transmission des compétences aux enfants », a soutenu le ministre.

Pour garder l’intérim en absence de ces directeurs de lycée en formation, le titulaire du MENFP a indiqué avoir choisi une équipe de cadres techniques du bureau central du ministère, aux fins d’assurer la prise en charge provisoire de ces écoles, le temps pour les directeurs de compléter le programme de formation prévu à leur intention.

« Rénover l’enseignement public aujourd’hui, en Haïti, quel que puisse être le niveau considéré, est à la fois défi et enjeu », croit le ministre Manigat qui appelle en passant, au calme et à la sérénité, les élèves qui avaient gagné les rues de la capitale ce jeudi.

« C’est dans vos intérêts, ceux de vos parents et de la société que les directeurs d’école et enseignants sont appelés à acquérir de nouvelles connaissances. Ce, en vue de parvenir à l’autre qualité de l’école haïtienne pour laquelle nous sommes à l’action », a conclu le ministre Nesmy Manigat.

Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 364 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter