• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société: modeste commémoration de la Journée internationale des personnes âgées

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

L’Organisation HelpAge international a commémoré, à Port-au-Prince, le mercredi 1er octobre, la Journée internationale des personnes âgées, proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU dans sa résolution 45/106 du 14 décembre 1990.

 

 

En présence de plusieurs invités, dont des dirigeants de Partis politiques, d’une quarantaine de personnes du 3e âge et de représentants d’associations travaillant avec et pour les personnes âgées, trois panélistes ont échangé sur la problématique des vieillards en Haïti, dans une minutieuse salle du Centre culturel Pye Poudre, sur la route de Bourdon (Ouest).

Du nombre des intervenants, Dr  Michel A. Péan, ancien secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, qui a fait une présentation du cahier des charges des personnes âgées, a plaidé pour la mise en place d’une politique publique en faveur des personnes du troisième âge, trop souvent abandonnés à leur sort.

« Il faut valoriser le droit au respect des personnes âgées. Elles n’ont aucun respect au sein de la société. Si on arrive à imposer le droit au respect de ces personnes, elles ne seront plus victimes de violence… », a plaidé Michel A. Péan.

Il a aussi appelé à la mise en œuvre d’une politique publique de santé pour les personnes âgées qui, a-t-il souligné, n’ont pas accès aux soins médicaux que nécessite leur état de santé.

« Dans le cahier des charges, nous proposons que l’État puisse mettre en place une forme de pension non contributif pour les personnes du 3e âge – même celles-là qui n’ont jamais travaillé dans l’administration publique pourraient la bénéficier », a suggéré l’ex-secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées, citant, en exemple, un ensemble de pays où  les personnes âgées bénéficient déjà d’une pension non contributive.

La coordonnatrice de l’Association communale des personnes âgées de Léogane, Nicole Ferdinand, qui, elle aussi, a intervenu en la circonstance, a mis l’accent sur les conditions [critiques] dans lesquelles évoluent les personnes âgées à travers le pays.

« Nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités afin d’offrir aux personnes âgées, qui vivent dans de mauvaises conditions, une meilleure condition de vie », a revendiqué Nicole Ferdinand, qui a dénoncé des slogans jugés négatifs qu’on utilise souvent à l’égard des adultes, tels : « granmoun yo echwe (nos ainés ont échoué)… ».

Mme Ferdinand en a profité pour plaider en faveur de logements sociaux et des soins de santé adéquats pour les personnes du 3e âge.

Le représentant de HelpAge international dans le panel, Bertin Méance, a dressé un tableau sombre des conditions de vie des personnes âgées avant et après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010.

« La vie des vieillards est de plus en plus difficile surtout en période de catastrophe naturelle. Il faut que les décideurs (autorités gouvernementales et organisations travaillant dans le secteur) puissent mettre sur pied un plan familiale pour aider les adultes en période de catastrophe », a souhaité Méance.

Les trois intervenants ont, à tour de rôle, plaidé pour la mise en place d’un cadre légal qui réglementerait la vie des personnes âgées en Haiti.

 

Cette année, la Journée internationale des personnes âgées a été célébrée sur le thème : « n’oublions personne : promouvons une société pour tous. »

La cérémonie a été l’occasion pour le Directeur de HelpAge international en Haïti, Jean Claude Gosselin, a présenté à l’assistance le GAWI. Il s’agit d’un nouveau classement des États en rapport à la situation des personnes âgées de chaque État disposant de données fiables sur la situation de leurs  personnes âgées.

Il a souligné qu’en raison du manque de données statistiques fiables sur les personnes âgées, Haiti ne figure pas encore dans le classement du GAWI 2014 qui, cette année,  a classé  96 États avec le Norvège en première place et Afghanistan en dernière place.

Il  a renouvelé la détermination de son organisation à poursuivre le plaidoyer en faveur des personnes âgées en Haiti  qui continuent malheureusement d’être l’objet de toutes formes de discriminations.

 

Sylvestre Fils Dorcilus

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 262 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter