• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-EDH: vers l’amélioration de la production et la commercialisation du courant électrique

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 6
MauvaisTrès bien 

Le Directeur général de l’Electricité d’Etat d’Haïti (EDH), Jean Enol Morose, a annoncé, lors d’une conférence de presse, mardi, un ensemble de mesures visant l’amélioration de la production et la commercialisation du courant Electrique à travers le pays.  Plusieurs centrales thermiques, dont celles de Carrefour et de Péligre sont entrain d’être réhabilitées afin de mieux desservir la population, a informé le numéro 1 de l’EDH.

 

M. Jean Erol Morose a  renouvelé  l’engament du gouvernement haïtien à alimenter tout le pays en électricité, tout en reconnaissant une certaine lenteur dans le processus.

La centrale thermique de la commune Carrefour est entrain d’être réhabilitée et sa capacité sera portée à 40 mégawatts, ce qui va permettre de fournir 18 heures d’électricité au lieu de 12 heures comme c’est le cas maintenant.

Des travaux de réhabilitation sont  également entrain d’être effectués à la centrale de Péligre, dans le plateau central. Ces travaux vont permettre, non seulement à cette centrale de se  doter de 54 mégawatts mais aussi de fonctionner normalement pendant 25 ans, a indiqué M. Morose.

La réparation de différentes centrales électriques  va permettre à l’Etat haïtien de réduire  de manière considérable leur dépendance par rapport aux entreprises privées fournissant de l’énergie à l'EDH.

Les dettes de l’EDH envers ces entreprises sont ainsi reparties : 115 millions de dollars à Sogener, 9.5 millions de dollars à E-power, et 11 millions de dollars à  Haitian Tractor.

Par ailleurs, les institutions gouvernementales qui doivent, à elles seules, 3 milliards de gourdes à l’EDH , sont considérées par le Directeur Morose, comme  un véritable cancer paralysant  la bonne marche de l’institution.

Les travaux à Carrefour doivent prendre  fin en janvier 2015 et coûtent à l’Etat haïtien 15 millions de dollars. Tandis qu’il manque 40 millions de dollars pour achever les travaux entamés à Peligre en dépit du fait que la Banque inter Américaine de développement,  la Banque Allemande de développement, (KFW) et le Fonds de développement de l’Opep (OFID)  ont fourni respectivement   32, 5 millions de dollars, 20 millions euros et 15 millions de dollars pour ces travaux.

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 271 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter