• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Environnement : Pétion-Ville au bout du petit matin

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Riverains et visiteurs observent avec tristesse, des rues de la commune de Pétion-Ville qui deviennent carrément impraticables, faute des encombrements causés à longueur de journée, par des marchands et marchandes qui occupent anarchiquement et, dans le plus grand désordre, ces espaces de la voie publique, constate Haïti Press Network.

Le petit matin à peine filé à l’anglaise, des rues et des trottoirs de Pétion-Ville sont bondés de monde. Ce qui entrave goulûment la circulation automobile et piétonne.

Responsables municipaux, forces de l’ordre, brigadiers, agents de la mairie, bref, autorités concernées, semblent définitivement baisser les bras face à un tel désordre, dénoncé à vive allure par de nombreux citoyens de Pétion-Ville.

En dépit des mesures formelles adoptées par anciens et nouveaux responsables municipaux, des rues de Pétion-Ville transformées en de véritables marchés publics, continuent de constituer une sérieuse préoccupation pour les habitants de la commune aussi bien que pour les visiteurs.

Même l’exercice lassant et ridicule du jeu au chat et à la souris entre brigadiers et débrouillards, n’est presque plus remarqué. Entre-temps, bataclans et marchandises de ces milliers d’âmes en quete de survie, gênent la circulation.

« Pire, le risque de se faire bousculer et même tabasser par un nid de marchands et de marchandes est évident si, par mégarde, l’on arrive à cogner les affaires de ces derniers », soutient une dame qui revenait d’une assemblée religieuse et qui essaie difficilement de frayer un passage avec sa fille au milieu des marchandes.

Généralement en situation de sauve-qui-peut, ces marchands et marchandes n’utilisent presque plus leurs récentes stratégies pour tromper la vigilance des brigadiers qui leur visitent très peu ces derniers temps. Plus besoin de se retirer à la hâte, car les autorités sembleraient avoir donné le gain, constate-t-on.

« Voyez-vous, la présence de la police n’ébranle même pas les débrouillards. Ils s’installent sans gêne aucune sur la chaussée. Ils défient les mesures des autorités », déplore un riverain qui constate avec dégoût ce désordre.

Il y a seulement quelques mois, rappelons-le, la mairie de Pétion-Ville, de concert avec la police locale avait procédé au déguerpissement de ces occupants anarchiques et illégaux de rues et trottoirs de la commune. Néanmoins, constate-t-on, cette mesure n’a pas fait long feu.

Face au regain de ces marchands et marchandes récalcitrants qui ne s’exposent d’ailleurs à aucune sanction sévère, les contraignant ainsi à vider les lieux, d’aucuns estiment nécessaire pour les autorités concernées de freiner ce désordre difficile à digérer.


Texte et photo : Alix Laroche

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 412 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter