• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-carnaval: des policiers sont passés à côté de leur mission de " protéger et servir"

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


« Protéger   et servir » est la mission cardinale de la Police nationale d’Haïti(PNH). Paradoxalement, des agents de cette institution en ont fait fi et  tabassé plusieurs dizaines de personnes ayant pris part lors des trois  jours du carnaval des Fleurs, selon ce qu'a rapporté l’Inspection générale de la PNH.

 

 


Selon  le commissaire divisionnaire de la PNH, Marc  Wilkens Jean, la brutalité policière était visible. Et cela a contraint l’IGPNH à appliquer des mesures disciplinaires contre les agents fautifs. L’inspection a procédé à la saisie de deux armes de policiers ayant participé à ces actes de violation de droits humains.

Des carnavaliers, indique le porte-parole de l’IGPNH, ont été victimes des policiers qui assuraient la sécurité d’une personnalité  de marque (VIP). Le hic ! Lorsqu’il revient à ces agents de frayer le chemin pour leur protégé, ils évincent tout ce qu’ils trouvent sur leur passage à coup de bâton.

Le commissaire divisionnaire a condamné le comportement de ces agents de la PNH. Aussi a-t-il annoncé l’adoption de mesures drastiques pour l’année prochaine en vue de freiner ces actes répréhensibles, lors de l’organisation du carnaval des Fleurs.

Monsieur Jean a, par ailleurs, présenté le bilan des différentes activités réalisées par l’institution policières durant le mois de juillet. L’IGPNH, informe-t-il, a placé en isolement 3 policiers pour conflit terrien et a recommandé le renvoi  de trois (3) policiers pour homicide et vol à main armée.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 306 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter