• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti: les tactiques des examens d’État vues et appréciées par la presse au tic-tac de la nuit

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Mardi soir 8 juillet 2014. Minuit s’apprêtait à sonner. Alors que la presse haïtienne a été invitée pour la première fois par le ministère de l’Éducation nationale, à observer la cuisine complexe du processus de répartition des examens officiels. Une opération nocturne et insomniaque qui se déroule depuis environ un mois au Lycée Anténor Firmin, appelé temporairement « Centre d’opération des examens d’État », a constaté sur place un reporter de Haiti Press Network.

 

Opération déroulée depuis des décennies dans l’ombre et l’opacité quasi-totales, le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), M. Nesmy Manigat, a voulu bien cette année, via la presse, que la population soit informée de cette étape importante du processus de préparation des examens d’État.

Les travailleurs de la presse étaient arrivés sur les lieux, au moment où l’impression et la mise en enveloppe des examens de Mathématiques et d’Anglais étaient en cours d’exécution.  

A cette occasion, les responsables du Bureau national des examens d’État (BUNEXE) et de la Direction de l’enseignement secondaire (DES), respectivement MM. Renan Michel et Jackson Pléteau, ont expliqué de fil en aiguille aux membres de la presse, les stratégies liées aux épreuves officielles, à travers lesquelles l’État évalue cette année 770 000 candidats sur tout le territoire.

 

Une vraie opération sans sommeil mobilisant une kyrielle de personnes (hommes et femmes) qui travaillent jour et nuit dans la discrétion, sous la supervision du directeur départemental d’éducation. Cette opération titanesque, constate-t-on, se déroule dans des salles strictement sécurisées et baptisées respectivement : salles de répartition et d’impression des examens officiels.

C’est également dans cet espace hautement surveillé, notons-le, que sont préparés par des spécialistes en la matière, les textes d’évaluation des personnes à besoins spéciaux, ayant des déficiences particulières, notamment les non-voyants.

Cette catégorie de candidats, précisons-le, est évaluée à 91 au total qui prennent part cette année aux examens officiels.

Une opération coup de poing, informe le directeur du BUNEXE, M. Renan Michel qui se déroule en même temps dans tous les départements de la République, quoique les dernières consignes arrivent du centre de Port-au-Prince (Ouest), qui constitue le centre national d’opération, a fait comprendre le chargé de l’organisation des examens d’État dans le pays.

« C’est ainsi qu’on procède chaque année. C’est une grande opération qui mobilise un personnel musclé. Je salue le travail de ces gens. Je tenais à ce que la presse comprenne la dimension du travail du MENFP en cette période. Une opération complexe et délicate », a déclaré le titulaire du ministère de l’Éducation, avant de réaffirmer son souci de diminuer le nombre de classes d’examens d’État (4) organisés chaque année dans le pays.

Choix des textes d’examens, analyses et propositions des examinateurs venant des dix départements, impression des textes, multiplication des copies, mise en enveloppe en plis cachetés, distribution d’enveloppes d’examens et autres, sont autant de manœuvres enchevêtrées auxquelles sont attachés les operateurs, dans l’espace de 11 heures du soir à 6 heures du matin, avant la distribution finale aux candidats en salle d’examens à 8 heures.

Les textes d’examens sont choisis et imprimés entre la nuit et le jour où va se dérouler les épreuves. Ce, précisent les responsables, pour éviter toute éventuelle fuite d’examens.

« Dans cet espace-temps, même le ministre qu’est le chef des examens n’a pas droit de savoir les textes choisis et qui seront distribués le lendemain aux candidats », a fait savoir M. Jackson Pléteau.

Rappelons que les candidats traditionnels du bac 2 subissent les épreuves ce mercredi (troisième jour) en Mathématiques et en Anglais. Tandis que ceux du Nouveau secondaire composent en Physique, Art et Musique, Anglais et Espagnol.

Texte et photo : Alix Laroche
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.   




 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 294 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter