• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti-Société : Atelier autour de l’élaboration d’un module en éducation spéciale

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH) et l’Organisation des Etats Américains (OEA) ont organisé, les 25 et 26 juin 2014 à l’hôtel Oasis, un atelier autour d'un projet d’élaboration d’un module en éducation spéciale.

 

Grâce au dévouement du secteur organisé luttant pour l'intégration des personnes handicapées, tant au niveau de la société civile que de l'Etat haïtien, l’éducation spécialisée franchit au fur et à mesure de nouvelles étapes. C’est dans cette lignée que l’atelier a été organisé avec l’objectif de définir un module en éducation inclusive qui guidera toutes les actions dans l’éducation des enfants et des jeunes à besoins particuliers.

« On doit se mettre d’accord sur la nécessité de la formation de professionnels en éducation spéciale selon un module qui peut être utilisé par tous à un même niveau », a martelé Maryse Jean Jacques du Centre d’Education Spéciale (CES), institution spécialisée dans l’éducation et l’inclusion des enfants et adultes vivant avec une déficience intellectuelle.

Mme Jean Jacques, animatrice de la journée de travail, plaide en faveur de la structuration des actions des différents protagonistes et rappelle que la question de l’éducation spéciale fait partie du plan opérationnel du Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle. « Nous devons définitivement établir la marche à suivre pour réellement former les enfants handicapés », a-t-elle soutenu.

Lors de l'atelier, plusieurs institutions travaillant dans le secteur éducatif pour enfants présentant une déficience ont partagé leurs méthodes d’enseignement et leurs expériences acquises dans le domaine. Parmi eux, le CES, l’Ecole St Vincent pour enfants handicapés, l’Institut Montfort, l’Ecole Jerry-Mousse. Ont été mis sur le tapis les techniques d’apprentissage utilisées pour les déficients auditifs, pour les déficients intellectuels, les déficients visuels et moteurs.

Que le handicap soit moteur, intellectuel ou sensoriel, le professeur doit être en mesure, grâce à des connaissances, des méthodes et des techniques appropriées, d’accompagner les élèves à besoins spéciaux dans le but de leur permettre de s'épanouir, de s'intégrer en salle de classe, et atteindre leur plein potentiel croit le Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr.

« La responsabilité de dynamiser l’éducation passe aussi par l’existence d’un module en éducation spéciale innovateur et intégré pour la formation des maîtres. Et tous, nous savons que cela ne verra le jour sans la participation et la contribution experte de chacun et chacune de vous », a déclaré M. Oriol remerciant et félicitant les différents participants lors de son intervention.

Ces deux journées de travail ne sont que les premières d’une longue série d'activités devant aboutir à l’élaboration complète du module en éducation spéciale avec la participation des différents acteurs. Elles ont jeté les bases des discussions et ont renouvelé la nécessité d’un travail collectif pour la formation des enfants handicapés.

BSEIPH

 

 

 

Sur le meme sujet


HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 198 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter