• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Haïti –Santé : Nette progression de Chikungunya, 1529 cas recensés en Haïti.`

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 23
MauvaisTrès bien 

 

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population(MSPP), a fait état, le mardi 13 mai 2014, lors d’un point de presse, de la progression de la maladie Chicungunya, avec un total de 1529 cas pour les dix départements géographiques du pays, a appris Haïti Press Network.

 

 

Parmi les dix départements, l’Ouest est le plus touché avec 889 pourcentage de 58%  cas, ensuite vient le Nord-ouest 317 cas avec un pourcentage de 21%,  et 171 pour le Sud-Ouest avec le pourcentage de 11%, avance la directrice générale du MSPP, Marie Guirlène Raymond Charite.

 

Les mesures préventives proposées par le MSPP contre le chikungunya ne sont pas différentes de celles programmées pour éviter la transmission du paludisme et de la dengue : elles consistent, basiquement, à détruire tous les sites de reproduction identifiés.

 

Le MSSPP, recommande par ailleurs l'utilisation du moustiquaire pour tenir le vecteur de la maladie à distance et éviter d’être source de contamination pour les autres, poursuit la directrice.

 

Une attention particulière est observée pour les enfants et les femmes enceintes, au cas ou elle serait infectée une prise en charge immédiate est recommandée ainsi qu'a l'enfant afin d'éviter la transmission.

 

Le Chikungunya a fait son apparition pour la première fois en 2003, dans la partie française de l'île de Saint- Martin.

 

La maladie est maintenant signalée dans plusieurs pays des Caraïbes incluant  la République dominicaine et les Antilles, comme la Guadeloupe, Martinique.

 

Le nom chikungunya, signifie « qui se blottit avec les courbes » ou « la maladie des caissons", parce que la maladie provoque de très fortes douleurs articulaires associées à une raideur, ce qui donne aux patients infectés une attitude courbée caractéristique.

 

Chikungunya , est une maladie infectieuse causée par un arbovirus de la famille " Togaviridae " transmise par les moustiques . Plusieurs espèces de moustiques peuvent transmettre le chikungunya , mais seulement Aedes aegypti et Aedes albopictus ont été jusqu'ici identifiés comme vecteurs épidémiques.

 

Les premiers symptômes de la maladie (incubation ) se produisent 2-6 jours après que la personne ait été infectée et commence soudainement avec une forte fièvre, généralement associée à des douleurs articulaires aiguës et des éruptions cutanées transitoires, des maux de tête.

 

Ces symptômes sont parfois accompagnés de douleurs musculaires, maux de tête, troubles digestifs. Le chikungunya est une maladie invalidante, non seulement à cause de la douleur, mais aussi en raison de la fatigue qu'il provoque chez les des patients.

 

Le traitement de la maladie est uniquement symptomatique et repose essentiellement sur l'administration de médicaments analgésiques et les traitements anti-inflammatoires tels, l’acétaminophene et le paracétamol, cependant l'aspirine est à éviter en raison du risque de saignement.

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 315 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter