• Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Grève enseignants, écoliers dans la rue, Nesmy Manigat appelle au calme et à la reprise des cours

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Très préoccupé par les revendications des enseignants du secteur public et les manifestations des lycéens qui ont gagné les rues pour réclamer la présence des professeurs dans les salles de classe, le ministre Nesmy Manigat,a  lancé un appel au calme tout en rappelant aux enseignants que leurs revendications sont sur le point d’être satisfaites.

 

 

Dans un message adressé, lundi, notamment aux enseignants, le ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), le professeur Nesmy Manigat s’est dit inquiet de constater des élèves de lycée dans les rues pour réclamer la reprise des cours dans les salles de classe, à un mois environ de la fin de l’année académique.

Le titulaire du MENFP précise par ailleurs que sur les 180 jours de classe prévus dans le calendrier scolaire, plus de 15 ont déjà été perdus, à cause des arrêts de travail observés par les enseignants grévistes.

Tout en soulignant la nécessité pour tout un chacun d’assumer ses responsabilités pleine et entière dans le secteur, le ministre Manigat rappelle que les évaluations de fin d’année scolaire seront organisées dans toutes les écoles de la République au cours du mois de juin.

Il indique que le gouvernement, de son côté, a déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire les revendications des enseignants.

Aussi, informe-t-il, le ministère des Finances attache, dans chacun des chèques des enseignants pour le mois d’avril, une note indiquant clairement le montant que l’intéressé recevra à partir du mois d’avril. Une augmentation salariale qui varie entre 30% à 60%. La distribution de ces chèques, indique le ministre, est déjà en train d’être effectuée au Lycée Firmin.

Le ministre rappelle en outre que le ministère de l’Éducation nationale qu’il dirige est toujours prêt à poursuivre le dialogue avec les syndicats d’enseignants, dans le souci d’améliorer leurs conditions de travail, mais aussi celle de leur vie.

« Le MENFP demande aux professeurs de reprendre la craie, aux élèves de rester en classe et aux parents de continuer à encadrer leurs progénitures, afin d’éviter des problèmes », conclut le ministre Nesmy Manigat.

Ce mardi encore, des lycéens ont gagné les rues pour exiger à l’État de satisfaire les revendications des enseignants, afin que ceux-ci reviennent dans les salles de classe pour dispenser leurs cours. Certains ont même tenté de forcer les élèves des lycées du Cent cinquantenaire et de Marie-Jeanne à se solidariser à leurs revendications.

 

Alix Laroche

 

 

HPN Sondages

7/7 Hebdo

Actuellement Sur HPN....

Nous avons 343 invités en ligne


Rechercher dans le site

Facebook

FOR USA & CANADA RESIDENTS ONLY


To receive HPN tweets on your mobile
USA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 40404
CANADA ---> SEND : follow hpnhaiti | to : 21212

 

Follow hpnhaiti on Twitter