Haiti-éducation : Des directeurs d’écoles du PSUGO exigent le paiement des arriérés de salaire

Lundi, 21 Avril 2014 10:56 AR/ WJL/HPN Societe & Culture - Societe
Imprimer
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 

Plusieurs dizaines de directeurs d’écoles du Programme de scolarisation universelle et obligatoire (PSUGO) organisent actuellement un Sit-in devant les locaux du ministère de l’Education nationale à Port-au-Prince en vue d’exiger le paiement d’arriérés de salaire de plus de 8 mois, a constaté un reporter de Haiti Press Network.

 

Ces directeurs d’écoles annoncent la fermeture des portes de leurs établissements respectifs  à partir du mardi 22 avril jusqu’à ce que leurs revendications  soient satisfaites. Les manifestants se disent prêts à se solidariser aux enseignants des écoles publiques dans leur mouvement visant à réclamer de meilleures conditions de travail.

Ils ont donc annoncé leur présence à la mobilisation générale qui sera lancée par plusieurs syndicats d'enseignants le 28 avril prochain.

Ces responsables d’écoles ont dénoncé l’attitude de l’actuel ministre de l’Education Nationale Nesmy Manigat qui, disent-ils, n’a pas tenu sa promesse de résoudre ce problème avant les vacances pascales.

Par ailleurs, les protestataires ont dénoncé la dernière déclaration de président Michel Martelly indiquant que les caisses de l’Etat sont vides.

Selon Toussaint René, directeur de l’Institut de formation de recherche, le peuple haïtien doit gagner les rues pour exiger du chef de l’Etat des explications claires sur le mode de gestion des fonds du trésor publique parce qu’il s’agit, dit-il, de l’argent des contribuables.

AR/ WJL/HPN